Une messe en mémoire des défunts du Covid à Guyancourt

Une célébration est organisée ce samedi en l’église du Cap-Saint-Jacques à Guyancourt en souvenir aussi des personnes décédées pendant le confinement.

 Illustration. Durant la célébration, chacun pourra venir déposer sa bougie, citer le nom de son défunt et apporter une photo afin que tout le monde soit honoré.
Illustration. Durant la célébration, chacun pourra venir déposer sa bougie, citer le nom de son défunt et apporter une photo afin que tout le monde soit honoré.  LP/Alexis Bisson

Pour tous ceux qui n'ont pu assister à l'enterrement d'un de leur proche décédé pendant le confinement et/ou du Covid-19, une messe est organisée ce samedi à 11 heures à l'église du Cap-Saint-Jacques à Guyancourt. Il s'agit d'une première dans le département.

Limitées à 20 personnes jusqu'au début du mois de juin, les obsèques du printemps ont laissé des traces chez les familles en deuil, constate le père Pierre Hervé Grosjean. « Aujourd'hui encore, plusieurs de mes paroissiens n'arrivent pas à se remettre de ces enterrements célébrés dans la douleur ».

Le curé de la paroisse de Montigny-Voisins-le-Bretonneux officiera dans une autre église que d'habitude, « plus grande afin d'accueillir plus de monde ».

« Ne pas partager sa peine avec les siens est une épreuve supplémentaire »

« Entre ceux qui n'ont pas pu aller à l'enterrement de leurs proches et ceux qui n'ont pas pu les accompagner dans leurs derniers jours à l'hôpital, ne pas partager sa peine avec les siens est une épreuve supplémentaire pour faire son deuil », explique-t-il.

LIRE AUSSI > « Les adieux volés du coronavirus » : faire son deuil sans un ultime au revoir

Du côté des règles sanitaires, du gel hydroalcoolique sera mis à disposition et une place sera laissée libre entre chaque groupe. « Chacun pourra venir déposer sa bougie, citer le nom de son défunt et apporter une photo afin que tout le monde soit honoré », précise-t-il.

« S'il y a bien une chose que l'Église peut apporter en période de deuil, c'est la consolation et le soutien », sourit le père Grosjean.

Ce samedi à 11 heures à l'église du Cap-Saint-Jacques, 67 route de Troux à Guyancourt