Yvelines : les voleurs de cartes bancaires pris au piège

Deux hommes, âgés de 29 et 30 ans ont été arrêtés alors qu’ils sévissaient en utilisant la méthode du « collet marseillais ».

 Illustration. La technique consiste à bloquer la carte de l’usager dans le distributeur puis à en recupérer discrètement le code secret.
Illustration. La technique consiste à bloquer la carte de l’usager dans le distributeur puis à en recupérer discrètement le code secret. LP/Alain Auboiroux

Fin de partie pour un tandem de voleurs de cartes bancaires. Deux hommes âgés de 29 et 30 ans ont été interpellés lundi soir à Houilles alors qu'ils sévissaient en appliquant la méthode dite du « collet marseillais ».

Il s'agit d'une escroquerie bien connue des services de police qui consiste à introduire un morceau de carton dans la fente d'un distributeur automatique de billets. La carte bancaire de l'utilisateur se retrouve alors bloquée. Reste aux voleurs à en capter le code, soit de visu en demandant à la victime de le taper à nouveau, soit en installant une discrète caméra près du clavier.

Mais lundi soir, la ruse n'a pas fonctionné. Il est 18h20, lorsque Christophe se rend au distributeur de la caisse d'Épargne pour retirer de l'argent. Sa carte est avalée par la machine et un message l'invite à refaire son code secret afin de la récupérer. Rapidement deux hommes s'approchent de lui et conseillent à Christophe d'effectuer la manipulation. Mais la victime flaire le piège, quitte les lieux et prévient la police. Un équipage de la brigade anticriminalité se met alors à surveiller la banque et aperçoit les deux suspects revenir à bord d'une Golf.

Les deux hommes sont interpellés et les forces de l'ordre mettent tout de suite la main sur des objets qui leur ont servi à mettre en place leur arnaque. Les deux suspects sont ensuite conduits au commissariat de Houilles.

L'un d'eux va d'abord tenter de mentir sur son identité. Et alors qu'ils attendent sur un banc d'être entendus par un officier de police judiciaire, les deux hommes vont essayer de se débarrasser de trois cartes bancaires volées un peu plus tôt.

Vers une enquête approfondie

La suite des investigations devrait permettre de mesurer l'ampleur de leurs méfaits. Les policiers vont faire appelle à leurs archives pour vérifier si ce tandem n'a pas été repéré dans d'autres villes.

Ce type d'escroqueries ciblant les usagers des banques a tendance à se multiplier en région parisienne. Déjà en juin dernier deux hommes âgés de 34 et 45 ans avaient été interpellés pour avoir volé les cartes bancaires de sept personnes à Vernouillet, Chanteloup-les-Vignes, Orgeval et Sartrouville, et ce en utilisant la même technique. Le préjudice total avait été établi à 5700 euros.

Enfin, la semaine dernière, deux vieux routiers de la délinquance ont écopé d'un an de prison ferme après avoir dérobé la carte bancaire d'une femme à Mantes-la-Jolie selon la méthode du vol à l'enveloppe, preuve que les escrocs ciblent également les personnes vulnérables et les quartiers difficiles.