Yvelines : le chauffard s’était réfugié dans son quartier

Un jeune homme de 20 ans a été interpellé durant la nuit de lundi à mardi Trappes malgré l’hostilité d’un groupe de jeunes qui lui venait en aide.

 Illustration. Les policiers ont lancé une grenade incapacitante pour disperser les trublions avant de mettre la main sur leur suspect
Illustration. Les policiers ont lancé une grenade incapacitante pour disperser les trublions avant de mettre la main sur leur suspect LP/Olivier Boitet?

Il se croyait au-dessus des lois et pensait être protégé par ses amis. Un jeune homme de 20 ans voulait échapper à un contrôle de police a été interpellé durant la nuit de lundi à mardi à Trappes à l'issue d'une course-poursuite.

Vers 23 heures, les policiers de la brigade anticriminalité surprennent une voiture qui grille un feu rouge. Les forces de l'ordre tentent de l'arrêter pour contrôler son conducteur mais celui-ci prend la fuite et se réfugie dans le square Jean-Macé. Là, il abandonne son véhicule et se mêle à un groupe fort de sept ou huit personnes. Les fonctionnaires se rapprochent et immédiatement la petite troupe se montre hostile. Les jeunes tentent de s'opposer à l'arrestation du chauffard en faisant barrage avec des conteneurs poubelle.

Son permis avait été annulé

Les policiers lancent alors une grenade incapacitante pour disperser les trublions avant de mettre la main sur leur suspect. Le conducteur récalcitrant est interpellé et placé en garde à vue au commissariat de Trappes pour refus d'obtempérer. « Les policiers ont découvert dans la soirée qu'il avait pris la fuite car son permis de conduire avait été annulé », précise une source proche de l'affaire. Dans les prochaines vingt-quatre heures après son audition, le parquet prendra une décision sur le destin judiciaire du jeune homme.