Yvelines : le chauffard agressif fait trois blessés

L’homme estimait que la conductrice devant lui ne roulait pas assez vite, dans la nuit de samedi à dimanche à Mantes-la-Jolie. Il s’en est pris à tous ceux qui étaient à bord de la voiture.

 Illustration. Placé en garde à vue au commissariat de Mantes, il doit répondre de faits de violence avec arme en état d’ivresse.
Illustration. Placé en garde à vue au commissariat de Mantes, il doit répondre de faits de violence avec arme en état d’ivresse.  LP/OLIVIER BOITET

Les incivilités routières au plus haut degré. Un homme de 34 ans a été interpellé durant la nuit de samedi à dimanche à Mantes-la-Jolie. Il lui est reproché d'avoir violemment agressé une conductrice qui ne conduisait pas assez vite à son goût. Mais également d'avoir blessé les deux autres occupants de la voiture.

Cette violente altercation a eu lieu vers 2h10, place de l'Étape. Ivre, l'homme commence par se fâcher derrière son volant. Puis fou de rage, il finit par sortir de son véhicule.

Gaz lacrymogène et batte de base-ball

Armé d'une bombe lacrymogène, il asperge le visage de la conductrice, 32 ans. L'un des passagers, du même âge, sort de la voiture pour tenter de bloquer l'agresseur. Mais celui-ci brandit alors une batte de base-ball et le frappe sur la tête, lui laissant une plaie de 5 cm. Un second occupant du véhicule s'approche pour essayer, lui aussi, de s'interposer. Mais il est repoussé et chute lourdement au sol en se blessant à la main.

Le chauffard violent prend aussitôt la fuite. Les victimes appellent la police et racontent leur mésaventure. L'agresseur est retrouvé non loin de là par les hommes de la brigade anticriminalité. Il est placé en garde à vue au commissariat de Mantes-la-Jolie.

Positif à l'éthylotest

Il devra y répondre de faits de violence avec arme en état d'ivresse car le résultat de son éthylotest s'est révélé positif. Les trois blessés, qui devaient se rendre à l'hôpital, sont quant à elles entendues ce dimanche.

Les simples désaccords entre automobilistes atteignent de plus en plus souvent un haut niveau de violence. Dernier exemple en date le mois dernier à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), un couple et leurs deux jeunes enfants avaient été frappés par un conducteur mal garé.