Sartrouville : des activités sportives pour les jeunes autistes

Une journée dédiée au sport adapté était organisée ce lundi au gymnase Paulhan. Une quarantaine d’enfants et d’ados atteints de troubles autistiques y ont participé.

 Sartrouville, ce lundi. Les jeunes ont goûté à différentes disciplines dont le judo.
Sartrouville, ce lundi. Les jeunes ont goûté à différentes disciplines dont le judo. LP/Charlotte De Frémont

Tir à l'arc, boxe thaï, judo ou basket. Voilà le programme réservé ce lundi à près de 40 jeunes autistes à Sartrouville à l'occasion de la journée de sport adapté organisée conjointement par l'association Les Pépites, la Talent Sport Academy, ainsi que les clubs de boxe et de judo.

L'idée de cette opération était d'offrir une activité sportive à des jeunes souvent éloignés de la pratique, mais aussi, comme l'explique Laurence Aridon, référente Sports et Handicaps du département des Yvelines, de « sensibiliser les associations à développer une section sports pour les enfants handicapés ». Une démarche qu'elle juge « essentielle » pour des enfants « gentils, bienveillants, et demandeurs de plein de choses. »

Les bienfaits sont d'ailleurs évidents. Les intervenants en attestent. Exemple avec la boxe thaï : « la diversité technique est bonne pour leur motricité. Ils ont besoin de décharger leur énergie », souligne Sam Berrandou, au passage champion du monde de la discipline.

« Ça leur fait du bien de sortir », une professeure de l'institut médico-éducatif

Et en cette période de restrictions, l'importance de l'activité sportive pour ces enfants est même décuplée. « Cela leur fait du bien de sortir, ils s'épanouissent au contact d'autres jeunes. Je les vois s'entraider autant qu'ils le peuvent, s'accepter eux-mêmes et accepter les autres », ajoute Marie-Cécile, professeure depuis treize ans à l'institut médico-éducatif (IME) de Sartrouville, d'où viennent quatorze d'entre eux. Médaille autour du cou, Hamza, 18 ans et Dylan, 20 ans, disent en tout cas avoir « beaucoup aimé ».

D'autres opérations sont en préparation dans le département comme les Olympiades du Vivre Ensemble en juin à Versailles et la semaine du handicap, en octobre à Montigny-le-Bretonneux.