Mantes-la-Ville : recours rejeté pour l’ex-maire RN qui voulait annuler les municipales

Cyril Nauth, qui était le seul maire du Rassemblement national en Ile-de-France jusqu’à l’élection de Sami Damergy (SE) en juin dernier, a vu sa demande rejetée par le tribunal administratif de Versailles.

 Mantes-la-Ville. Cyril Nauth avait été battu par le sans étiquette Sami Damergy le 28 juin dernier.
Mantes-la-Ville. Cyril Nauth avait été battu par le sans étiquette Sami Damergy le 28 juin dernier. LP/Mehdi Gherdane

Mantes-la-Ville a-t-elle « tourné définitivement la page » du Rassemblement national? C'est en tout cas ce dont se félicite ce jeudi Sami Damergy, maire (SE) et tombeur en juin dernier de son prédécesseur Cyril Nauth, seul maire RN d'Ile-de-France entre 2014 et 2020. Ce dernier avait déposé un recours dès juillet pour réclamer l'annulation du second tour des municipales. Une demande que vient de rejeter le tribunal administratif de Versailles.

« Nous allons poursuivre, avec et pour les Mantevillois, notre mission, et réaliser ensemble les objectifs que nous nous sommes fixés », indique dans un communiqué le groupe de la majorité au conseil municipal Union pour Mantes-la-Ville. Un groupe qui, il est vrai, a connu des débuts difficiles avec l'opposition RN pendant les premiers mois du mandat.

Des suites judiciaires probables

De son côté, Cyril Nauth ne compte pas en rester là et « réfléchit à faire appel devant le Conseil d'Etat ». L'ancien maire, qui avait déposé son recours début juillet, avait estimé qu'il y avait eu des irrégularités dans cette campagne marquée par le Covid.

« Notamment une distribution de masques accompagnés de tracts hostiles à ma gestion de la crise sanitaire, pointe l'élu RN, qui siège désormais dans l'opposition. Or ces masques, distribués par un collectif, venaient du conseil départemental dont le président (LR) Pierre Bédier a soutenu Sami Damergy. »

Des accusations que la justice n'a pas estimées assez étoffées, considérant également qu'il n'y avait pas eu d'appel à voter pour Sami Damergy lors de cette distribution.