Rambouillet : le marin du Vendée Globe de retour sur ses terres

Rambouillet, ce jeudi.  Louis Burton est venu présenter une réplique de 6,50 m de son bateau Bureau Vallée. Il disputera le Vendée Globe en novembre sur le vrai, d’une taille de 18,50 m.
Rambouillet, ce jeudi. Louis Burton est venu présenter une réplique de 6,50 m de son bateau Bureau Vallée. Il disputera le Vendée Globe en novembre sur le vrai, d’une taille de 18,50 m.  (LP/L. Mt.)

On peut avoir passé son enfance en forêt de Rambouillet et devenir un grand marin. Ce paradoxe, Louis Burton, 31 ans, l'a transcendé, lui qui est arrivé à La Celle-les-Bordes à l'âge de 2 ans et a effectué toute sa scolarité à Rambouillet.

Il était ce jeudi de retour sur ses terres pour présenter une réplique du bateau dont il tiendra la barre sur le Vendée Globe, le tour du monde en solitaire, à partir du 6 novembre prochain.

Un retour dû à son sponsor, Bureau Vallée, qui a invité le jeune skipper à répondre aux questions des enfants des écoles élémentaires de la ville. « C'est formidable pour eux d'entendre parler un sportif de cette envergure », s'enthousiasme Christophe Geffroy, patron de la boutique de Rambouillet.

« J'ai déjà fait cette présentation dans plusieurs autres magasins en France, mais c'est vrai que cela fait plaisir d'être ici, sourit Louis Burton. Je suis arrivé mercredi et j'ai revu tous mes potes d'enfance. »

C'est lors de vacances en Bretagne en compagnie de ses parents que Louis a attrapé le virus de la voile. Un virus qui ne l'a plus jamais lâché. « Je ne pouvais plus m'en passer, je m'y suis mis à fond jusqu'à devenir professionnel en 2011. »

Depuis, le marin a dû évidemment quitter les Yvelines pour être au plus près de son bateau, et s'installer à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). « Le Bureau Vallée date de 2008, il est actuellement dans un hangar mais on le remet à l'eau la semaine prochaine, explique-t-il. Puis ce sera l'entraînement tout l'été et à partir de septembre, on commence à le charger en prévision de la course. »

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Louis Burton disputera son 2e Vendée Globe et tentera d'effacer le mauvais souvenir de sa première expérience en 2012. « J'ai accroché un chalutier au large du Portugal au bout de 5 jours, déplore le skipper, c'est la première fois de ma carrière que j'ai dû abandonner une course. Cette fois, l'objectif est évidemment de finir et le plus haut possible au classement. »