Garancières : l’entreprise de peinture ravagée par les flammes

L’origine du sinistre est encore inconnue. Les dégâts sont considérables.

 Garancières, dimanche matin. Le feu a débuté vers 2 heures du matin.
Garancières, dimanche matin. Le feu a débuté vers 2 heures du matin. LP/Mehdi Gherdane

Une charpente métallique fondue, tordue sous l'effet de la chaleur, un entrepôt ravagé… Scène de désolation dans une petite entreprise de Garancières. Un feu a ravagé 400 m² d'une société de peinture métallique située à la sortie de cette commune proche de Thoiry.

L'incendie, commencé dans la nuit de samedi à dimanche, a nécessité, au plus fort de l'action, l'intervention d'une soixantaine de pompiers venus de plusieurs casernes du département. Les hommes du feu ont notamment sorti quatre lances et un bras de 45 mètres de long pour s'approcher au plus près des flammes.

Cinq salariés au chômage technique ?

Dimanche en fin de matinée, trois véhicules étaient encore sur place afin d'éviter une reprise du feu, maîtrisé à l'aube. Il n'y a pas eu de blessé mais les dégâts sont considérables. Dans le cœur du brasier, les poutres en métal sont totalement déformées, les murs de l'entrepôt, détruits, à certains endroits seulement retenus par l'amas de déchets de toiture. Les pompiers n'ont pas dépêché leur matériel spécialisé dans les risques chimiques, ce qui laisse augurer d'une absence de pollution.

LP/Mehdi Gherdane
LP/Mehdi Gherdane  

L'origine du sinistre est pour l'instant inconnue. La gendarmerie de Houdan est chargée de l'enquête, selon un officier du département. « Pour l'instant, il est impossible d'accéder aux lieux. Les enquêteurs se rendront sur place ce lundi avec des équipes spécialisées des pompiers », indique cette même source selon qui les cinq salariés de l'entreprise devraient être en chômage technique.