Yvelines : l’inquiétante montée des eaux en dix photos

Toute la vallée de la Seine est concernée par la crue, et il n’y a pas une commune située en bord de fleuve qui ne soit épargnée par les inondations.

 À chaque fois, les habitants de Vaux-sur-Seine sont particulièrement ébranlés par la crue de la Seine.
À chaque fois, les habitants de Vaux-sur-Seine sont particulièrement ébranlés par la crue de la Seine. LP/Virginie Wéber

Champs, jardins, garages, maisons : l'eau de la Seine s'est infiltrée partout dans le nord des Yvelines. De Mantes-la-Jolie à Conflans-Sainte-Honorine, les communes situées en bord de fleuve sont touchées par la crue et certaines, depuis mercredi.

Les fortes pluies du week-end n'ont pas permis de faire descendre les niveaux d'alerte, bien au contraire. Ce dimanche matin, c'est l'extrême ouest de la vallée de Seine qui ne pouvait que constater l'inévitable. « Après plusieurs journées de montée progressive du niveau de l'eau, la Seine est sortie de son lit inondant les quais à plusieurs endroits », regrette le maire de Conflans-Sainte-Honorine, Laurent Brosse (DVD).

À Poissy, «la montée des eaux va se poursuivre»

Plus en aval, la situation n'est guère meilleure. À Meulan-en-Yvelines, l'hôpital intercommunal est partiellement submergé par les eaux sur l'île du Fort, dans sa partie située sous le bâti. Il faut dire que la commune est bien frappée par la crue, quasiment tous les bords de Seine sont inondés que ce soit l'allée Jean-Sorbier, du côté du quai de l'Arquebuse, du quai Albert-Joly, de la promenade du Bac et de la rue Bignon.

À Poissy, les pompes débordent ce dimanche car la Seine s'est élevée de douze centimètres en douze heures, atteignant 21,68 mètres soit 4,68 au-dessus de la cote habituelle. Depuis samedi, les riverains de l'île des Migneaux sont incités à évacuer leurs habitations car « la montée des eaux va se poursuivre », prévient la ville.

À Hardricourt, la rue Bignon les pieds dans l'eau

LP/V.W.
LP/V.W.  

À Hardricourt, la rue Bignon où se trouve le fameux chocolatier Barry Caillebaut est immergée par les eaux. À tel point qu'une liaison temporaire a dû être installée pour faciliter la circulation piétonne des riverains.

Meulan très touchée par la crue

LP/V.W.
LP/V.W.  

À Meulan-en-Yvelines, l'île du Fort, qui accueille à sa pointe le centre hospitalier intercommunal de Meulan-Les Mureaux (CHIMM), est particulièrement touchée par la crue de la Seine.

L'île du Port, paradis des canards

LP/V.W.
LP/V.W.  

Su l'île du Fort, l'allée Jean-Sorbier est fermée à la circulation depuis vendredi. Les petits canards et autres oiseaux aquatiques ont déjà pris leurs habitudes sur place.

Un hôpital sous surveillance

LP/V.W.
LP/V.W.  
Newsletter L'essentiel du 78
Un tour de l'actualité des Yvelines et de l'IDF
Toutes les newsletters

Le site Henri-IV du centre hospitalier intercommunal de Meulan-Les Mureaux (CHIMM) a été en partie submergé. L'établissement avait dû être évacué lors de la crue de 2018.

Des bords de Seine inaccessibles à Gargenville

LP/V.W.
LP/V.W.  

À Gargenville, le chemin de Halage de Montalet est très difficile d'accès.

Des champs coupés du monde

LP/V.W.
LP/V.W.  

Toujours à Gargenville, la Seine a inondé des champs qui se trouvent près de l'île de Rangiport, non loin de la sortie de l'A13.

Une mare aux cygnes sur le parcours santé

A Gargenville, le parcours santé des bords de Seine est complètement sous l’eau. LP/V.W.
A Gargenville, le parcours santé des bords de Seine est complètement sous l’eau. LP/V.W.  

À Juziers, on ne peut plus traverser le fleuve

LP/V.W.
LP/V.W.  

À Juziers, l'embarcadère menant au domaine privé de l'île verte est sous l'eau. Les bateaux passent normalement à horaires réguliers mais le bac qui permet de traverser la Seine est fermé en raison de la crue.

À Poissy, il est conseillé aux habitants de partir

LP/V.W.
LP/V.W.  

Les habitants de l'île de Migneaux, à Poissy, sont incités à quitter leur habitation car le niveau de Seine est particulièrement élevé.