VIDÉO. Un policier porte plainte pour racisme au sein de son service

Haykal Rezgui Raouaji, a porté plainte lundi contre X pour racisme, pour des faits subis au sein de son service de la police nationale à Strasbourg.

Deux policiers ont porté plainte contre X lundi pour racisme et mise en danger de la vie d'autrui pour des faits subis au sein de la police nationale à Strasbourg. Haykal Rezgui Raouaji l'un des deux plaignants, affirme avoir été la cible de propos racistes de la part de ses collègues de service. « Dès que je suis arrivé, immédiatement les noms, les moqueries sur mon nom de famille ont commencé. Au début pour moi c'était une petite blague. Ce n'est pas grave, je n'ai pas relevé et par la suite ça s'est aggravé avec des propos relativement racistes « bougnoule, bico, négro », régulièrement. » raconte le policier.

Fin 2019, soit un an après son entrée dans à la Formation motocycliste urbaine départementale (FMUD) de la police nationale à Strasbourg, monsieur Rezgui Raouaji avait adressé un rapport des faits subis à la Direction départementale de la sécurité publique. L'IGPN s'était saisie de l'affaire, qu'elle avait classée « sans suite » en mars dernier.

La femme de monsieur Rezgui Raouaji, également policière, a aussi porté plainte contre X pour « mise en danger de la vie d'autrui ». « Son arme a été trafiquée », elle a retrouvé dans son chargeur des balles normalement réservées au stand de tir et interdites sur la voie publique, a expliqué Me Choukour.

Désormais affecté à un poste de bureau dans une commune au nord de Strasbourg et désarmé, le policier motard demande à être muté, avec sa femme, à Toulouse, d'où il est originaire. Il réclame également une indemnité.