VIDÉO. Taïwan : des députés jettent des abats de porc sur des élus au Parlement

Les députés voulaient attirer l’attention sur une décision du gouvernement qui prévoit de faciliter les importations de viande de porc en provenance des Etats-Unis.

Le Parlement taïwanais est réputé pour être fréquemment le théâtre de scènes d'affrontements chaotiques entre élus des deux côtés de l'échiquier politique.

Cette fois, des parlementaires de l'opposition taïwanaise ont jeté des abats de porc au sein de l'assemblée législative pour protester contre la décision du gouvernement d'assouplir les restrictions sur les importations de cette viande en provenance des Etats-Unis.

Les membres du parti d'opposition Kuomintang (KMT) ont répandu au sol des seaux contenant des intestins, des cœurs, des foies et tout un tas d'autres organes, avant de les lancer sur leurs adversaires.

Le gouvernement taïwanais a récemment annoncé sa décision d'autoriser, à partir du 1er janvier, les importations de porc américain contenant de la ractopamine.

Cet additif, qui contribue à rendre la viande plus maigre, est interdit en Chine et dans l'Union européenne.

Les autorités américaines ont souligné que les importations de porc et de bœuf sont un des principaux obstacles à la signature d'un accord commercial entre Washington et Taïpei.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

« Le parti d'opposition a le droit de protester, mais il ne devrait pas gaspiller de la nourriture » a réagi Lin Chu-yin, élue du DPP, le parti au pouvoir.