VIDÉO. Sri Lanka : quand les éléphants se nourrissent dans les décharges

Les pachydermes viennent chercher de la nourriture dans les trois plus grandes décharges du pays. Une catastrophe sanitaire qui conduit à la mort de dizaines de ces géants.

Des dizaines d'éléphants se donnent rendez-vous dans les décharges sri-lankaises. Légumes fanés, restes de nourritures ; les pachydermes passent des heures à manger au milieu des détritus. Un spectacle courant dans les trois plus grandes décharges du pays, situées à côté de zones protégées.

En 2019, ce sont 361 de ces animaux qui sont morts après avoir ingurgité du plastique, massivement présent dans ces dépotoirs. « Les éléphants sauvages qui viennent à la décharge traînent ici jour et nuit. Puis ils vont dans les villages voisins et nuisent aux villageois, à leurs propriétés et terres agricoles. Le résultat final est que le conflit avec l'Homme s'aggrave et nous perdons des éléphants qui sont un atout national », s'inquiète PH Kumara, membre du comité des agriculteurs de Gal-oya.

Pour mettre fin au phénomène le gouvernement sri-lankais essaie d'isoler les immenses décharges, en entourant les dépotoirs des tranchées infranchissables pour les pachydermes.