VIDÉO. Pompili annonce la «fin progressive» des animaux sauvages dans les cirques itinérants

La ministre de la Transition écologique a présenté une série de mesures sur le bien-être de la faune sauvage captive.

La présentation d'animaux sauvages dans les cirques itinérants va être progressivement interdite en France, ainsi que la reproduction et l'introduction de nouveaux orques et dauphins dans les trois delphinariums du pays, a annoncé mardi Barbara Pompili.

La ministre de la Transition écologique, qui a présenté une série de mesures sur le « bien-être de la faune sauvage captive », a également annoncé « sous cinq ans » la fin de l'élevage des visons d'Amérique pour leur fourrure, relevant que « notre époque a changé dans son attitude à l'animal sauvage ».

« Il est temps que notre fascination ancestrale pour ces êtres sauvages ne se traduise plus par des situations où l'on favorise leur captivité par rapport à leur bien-être », a lancé la ministre lors d'une conférence de presse.

Concrètement, la fin des animaux sauvages dans les cirques itinérants se fera « dans les années qui viennent », a dit la ministre, sans donner de délai précis.

Les mesures ne concerneront que les animaux dans des cirques « en itinérance », et donc pas les autres spectacles présentant des animaux sauvages, a souligné la ministre. Le gouvernement va débloquer une enveloppe de 8 millions d'euros « pour la reconversion des cirques et des personnels des delphinariums ».