VIDÉO. Poitiers: une centaine d’étudiants manifestent pendant la visite de Frédérique Vidal

Une centaine d’étudiants se sont rassemblés en criant « Vidal démission », alors que la ministre de l’Enseignement supérieur venait à Poitier annoncer la gratuité des protections périodiques.

Frédérique Vidal venait remettre les étudiants au centre des débats lors d’une discussion avec certains d’entre eux à Poitiers. Mais non loin de la préfecture où se tenait l’échange, une centaine d’étudiants et de lycéens se sont brièvement rassemblés en criant « Vidal démission ».

La ministre de l’Enseignement supérieur était venue annoncer que les protections périodiques seraient bientôt gratuites pour toutes les étudiantes. Une mesure supplémentaire de lutte contre la précarité des jeunes, durement touchés par les conséquences de l’épidémie de Covid-19.

Même si les étudiants saluent les annonces de la ministre, elle n’a pas répondu à leurs craintes sur la détresse psychologique. « Il y a eu vraiment un réel isolement des jeunes de manière générale et ça a été compliqué psychologiquement », note Maëlle Nizan, étudiante en STAPS à Poitiers. Plusieurs syndicats étudiants et organisations politiques de gauche appellent à une nouvelle mobilisation de la jeunesse le 16 mars en France pour obtenir de nouvelles mesures contre la précarité.

Cette venue de la ministre à Poitiers, intervient alors qu’elle est empêtrée dans une polémique suite à ses propos sur l’islamo-gauchisme à l’université. Dimanche, 600 universitaires ont cosigné une tribune dans Le Monde pour appeler également à sa démission.

LIRE AUSSI > « Islamo-gauchisme » à la fac : l’exécutif soutient Vidal tout en calmant le jeu