VIDÉO. Les sushis sont-ils plus caloriques que les burgers ?

FOOD CHECKING. Réputées saines, les bouchées japonaises au riz et au poisson cru peuvent être des bombes glycémiques. Mais faut-il vraiment les craindre plus que des burgers, comme le prétendent de nombreux articles publiés sur internet ? On a démêlé le vrai du faux.

« Les sushis plus riches en calories que les hamburgers ? », « les sushis, plus caloriques qu'un Big Mac ? », « les sushis plus caloriques qu'un burger-frites ? »... Tels sont quelques-uns des titres d'articles qui circulent sur Internet depuis presque dix ans. Se fondant sur les affirmations d'une nutritionniste américaine, Rachel Beller, tous répondent « oui ».

Mais est-ce vraiment correct ? Avec Coralie Costi, nutritionniste-diététicienne à Paris, on a voulu le vérifier. Pour cela, on a acheté un assortiment de 18 makis et california rolls de la marque Comptoir Sushi, vendue dans un magasin Monoprix ; et un Big Mac, le célèbre sandwich de McDonald's.

Gage de transparence, les nombres de calories de chacun des deux produits sont indiqués sur les emballages : 503 pour le burger et 555 pour les sushis.

Les préparations japonaises sont donc effectivement plus caloriques que les burgers. Mais ce n'est pas si simple. « Après, il faut aussi prendre en compte la "densité calorique" et celle du Big Mac est plus importante », précise Coralie Costi.

La diététicienne croque dans le Big Mac : « C'est bon mais à mon avis, dans trois quarts d'heure, une heure grand maximum, je vais encore avoir faim. » Puis après avoir gouté aux maki et california rolls… « A mon avis, si je finis ça, je n'aurais plus faim jusqu'à ce soir. » Et de conclure : « Manger des sushis, c'est quand même beaucoup plus intéressant. »

Deux tiers de riz dans un mauvais sushi !

Cela dit, attention à faire les bons choix. Les célèbres makis (préparation de riz entouré d'une algue de nori) ou les california rolls (préparations de riz fourrées généralement au poisson, légumes et parfois mayonnaise ou fromage) contiendront généralement plus de riz, et plus de calories, qu'un sushi « nigiri » (l'archétype du sushi composé d'une boulette de riz couverte de poisson).

Et puisqu'on parle de riz, sachez que les fabricants ont trouvé une astuce pour obtenir un sushi qui coûte moins cher mais aussi moins bon pour la santé.

Afin de le vérifier, on a rencontré Eric Ticana, chef du restaurant de sushis Goma, à Serris (Seine-et-Marne). « On voit tout de suite qu'il y a beaucoup de riz », commente-t-il en ouvrant une boite de sushis nigiris au saumon achetés au supermarché. Il pèse séparément le riz et le poisson : « On a 2/3 de riz et 1/3 de poisson », constate-t-il. Puis il déconstruit et pèse son propre nigiri saumon… « On a autant de poisson que de riz »…

Du riz qui, on le découvre en observant le maître sushi préparer une de ses délicieuses bouchées au poisson cru, est toujours assaisonné avec un vinaigre sucré – donc très calorique.

A l'aveugle, Sushi Shop arrive en tête

Mais y a-t-il une vraie différence de goût selon l'endroit où on se procure ses sushis ? On a acheté trois spécimens de nigiris au saumon dans un supermarché Monoprix, au comptoir d'une enseigne Sushi Shop et dans un restaurant de quartier, afin de les faire goûter à l'aveugle à une cheffe japonaise.

D'emblée, Kaori Endo, à la tête du restaurant Le Petit Keller, à Paris, prévient : « Déjà, au Japon, on ne fait pas de sushis au saumon.

En plus, je n'achète jamais de sushis à emporter. Je préfère les manger sur place dans des restaurants spécialisés, comme ça se fait au Japon ». Après avoir goûté le sushi acheté au supermarché, Kaori prend sa tête entre ses mains : « Ça c'est vraiment une punition. C'est le genre de truc qui me fait pleurer tellement c'est pas bon. »

Sushi Shop (1,95 € la pièce) l'emporte devant le sushi du restaurant (1,90 €) et celui de la marque Comptoir Sushi, acheté chez Monoprix (0,87 €). « C'est vraiment de la malbouffe », conclut-elle en montrant à nouveau le dernier sushi.

Et si, pour se faire plaisir sans ruiner sa santé, on faisait comme les Japonais ? Manger des sushis, oui, mais pas tous les jours et surtout dans des restaurants de qualité !

Les sushis, plus caloriques que les burgers ?