VIDÉO. Israël: le «badge vert», sésame des vaccinés pour retrouver une vie normale

Israël s’est déconfiné ce dimanche, mais certains lieux, comme les piscines ou les salles de sport, ne sont accessibles qu’aux personnes vaccinées ou immunisées contre la Covid-19.

Des dizaines de personnes, en maillot de bain, ont pu nager dans une piscine publique. En Israël, des entreprises et des services ont rouvert ce dimanche. Mais certains équipements, comme les salles de sport et les piscines, ne sont accessibles qu’aux personnes possédant le « badge vert », un document indiquant que vous avez reçu les deux injections de vaccin ou que vous êtes immunisé contre la Covid-19.

« Dès l’ouverture, une foule de gens est arrivée », se félicite Asaf Yizhaki, directeur de piscine. « C’est un plaisir de reprendre l’entraînement ! », se réjouit Tom John, à la salle de sport de Tel-Aviv. Avant de venir, le trentenaire s’est connecté à l’application de sa salle et y a téléversé son « badge vert », l’attestation en ligne du ministère de la Santé prouvant dans son cas qu’il a bien reçu la seconde dose du vaccin Pfizer/BioNTech.

LIRE AUSSI > Covid-19 : en Israël, le vaccin Pfizer efficace à 95,8 % contre la contamination

Samedi soir, le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est rendu dans une salle de sport, en jogging et t-shirt, invitant les millions d’Israéliens munis de la « carte verte » à se rendre dans les lieux ouverts pour les personnes vaccinées. L’Etat hébreu a désormais vacciné près de la moitié de sa population. Après les salles de sport, les restaurants et les bars seront autorisés à rouvrir à partir du 7 mars, dans ce pays qui a atteint un pic de 10 000 cas par jour à la mi-janvier mais qui est redescendu autour des 4 000 nouveaux cas quotidiens.