VIDÉO. Crue de la Seine : le fleuve déborde sur les quais de Paris

Le fleuve qui traverse la capitale française vient de passer le cap des 4 m de hauteur d’eau. Le long des quais, badauds et riverains regardent le niveau monter inexorablement.

Sa hauteur d’eau n’en est qu’à 4,2 m, comme l’an dernier mais la Seine préoccupe déjà les Parisiens. Martial la regarde monter « centimètres après centimètres » depuis trente minutes. Cet entrepreneur dans le bâtiment de passage fixe le fleuve tumultueux et jauni, accoudé sur le pont Notre-Dame. « Ça va tellement vite qu’on dirait la marée ! Souffle-t-il à la fois ébahi et inquiet. C’est presque tous les ans pareil, le problème, c’est pour les sous-sols qui sont inondés ! » La pluie s’est arrêté l’espace d’un instant. Une lumière vive éclaire l’Île de la Cité. Ce cœur historique de la capitale semble tant bien que mal résister aux flots à la manière d’un bateau qui prendrait l’eau par les écoutilles.

À quelques encablures de là, entre la statue équestre de Henry 4, qui marque la proue de l’Île et le fameux pont des arts, Fabrice se démène dans le courant. Sans masque. « Allez tirer les arbres dans leurs pots, 200 kg, avec un masque, vous» D’accord ! On se contentera de poser des questions ! A l’aide d’une corde, le propriétaire de la péniche La Balle au Bond tirer les arbres empotés pour les mettre à l’abri de la montée des eaux. « Pour l’instant ce n’est pas une crue exceptionnelle, explique-t-il un peu essoufflé en tirant un arbre de trois fois sa taille. Mais elle peut le devenir. À partir de 6 m d’eau ça commence à devenir problématique » Sur la rive opposée, loin des tracas de Fabrice, un cygne s’épouille. La Seine continue de monter et la décrue n’est pas encore annoncée.