VIDÉO. «C'est une colère globale» : des centaines de profs en grève «sanitaire» manifestent

Qu’ils soient professeurs en lycée, au collège ou maîtres d’école, tous déplorent l’impossibilité de mettre en place le protocole sanitaire actuel.

« C'est une colère globale ». Professeurs du primaire comme du secondaire se sont réunis à Paris ce mardi 10 novembre pour protester contre un protocole sanitaire jugé insuffisant dans le milieu scolaire. L'appel à la grève sanitaire a été lancé par les syndicats enseignants. Brassage des élèves, création de demi-groupes, aide à la mise en place des cours à distance; l'action vise à dénoncer une mauvaise gestion de la crise sanitaire.

« Rien n'a changé, mis à part que les salles de classe doivent être aérées toutes les deux heures à la place de toutes les trois heures », déplore Régis, professeur de français et d'Histoire-géographie en région parisienne. « A l'heure actuelle, il n'y a pas de consigne claire donnée par le Ministère de l'Education nationale concernant les cours au collège ».

La situation des collèges inquiète indique Clara, professeure de français. « Notre collège est surchargé, il y a trop d'élèves par rapport à la taille de l'établissement, du coup on ne peut pas maintenir de distanciation sociale ». Le mouvement a pourtant été jugé « indécent et déplacé » par l'exécutif.