VIDÉO. Birmanie : elle filme un coup d’Etat sans le savoir

Alors qu’elle s’entraînait pour un concours de danse, une professeure d’aérobic a involontairement filmé des images du coup d’Etat militaire en Birmanie.

Le 1er février, Khing Hnin Wai a, comme à son habitude, filmé son entraînement d’aérobic non loin du parlement de Naypyidaw, capitale de la Birmanie. Mais ce jour-là, ce n’est pas une simple vidéo de sport que la jeune femme enregistre. Ce sont des images véritablement historiques.

Devant sa caméra, la professeure d’aérobic enchaîne les mouvements sur fond de chanson pop. Au bout de quelques minutes, des véhicules blindés font irruption derrière elle et passent un barrage gardé par des hommes en uniforme. Imperturbable, Khing Hnin Wai poursuit sa chorégraphie. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que dans le même temps, des militaires arrêtent Aung San Suu Kyi, dirigeante birmane et s’emparent du pouvoir. C’est en fait une partie du coup d’état que Khing Hnin Wai a filmé.

Rapidement devenues virales, ces images ont été visionnées plusieurs millions de fois sur les réseaux sociaux depuis leur publication. Mais certains internautes remettent en doute leur véracité. Dans un message publié sur Facebook, la jeune femme se justifie et explique, images à l’appui, qu’elle a l’habitude de s’entraîner à cet endroit pour préparer un concours de danse. « Comme il n’est pas rare de voir passer un convoi officiel à Naypyitaw, j’ai pensé que c’était normal, alors j’ai continué », détaille-t-elle dans son message.

Condamné par de nombreux pays, le coup d’Etat en Birmanie voit l’armée reprendre le pouvoir, après 10 ans d’absence.