Val-de-Marne : une femme tuée, son compagnon activement recherché

Le drame a eu lieu ce vendredi en début de soirée à Champigny-sur-Marne.

 Une jeune femme a été tuée à Champigny, son compagnon est recherché.
Une jeune femme a été tuée à Champigny, son compagnon est recherché. DR

C'est, semble-t-il, un nouveau féminicide qui vient d'avoir lieu ce vendredi soir dans le Val-de-Marne, à Champigny. Une jeune femme, née au Brésil et âgée de 29 ans, a été retrouvée par les secours en début de soirée dans un état critique. Son décès a été constaté peu après 21 heures.

Selon les premiers éléments de l'enquête, trois plaies d'environ 5 centimètres ont été constatées sur le bas du corps de la victime. Un couteau était planté jusqu'au manche au niveau de son thorax.

Deux enfants en bas âge

Son mari, également né au Brésil et âgé de 27 ans, était encore activement recherché par les services de police au milieu de la nuit. On le soupçonne d'avoir commis ce meurtre et d'avoir ensuite pris la fuite. Il est parti avec les deux enfants du couple, âgés de 2 et 4 ans.

D'après nos informations, c'est une voisine de l'avenue Albert-Thomas qui a donné l'alerte. Plus tôt dans la soirée, elle avait entendu des bruits de dispute depuis l'appartement du couple. Puis, le compagnon a toqué à la porte. Il a demandé à la voisine d'appeler la police. Puis il est parti en emmenant ses deux enfants.

L'enquête des policiers de Champigny avance rapidement à la faveur du témoignage de la nièce du compagnon. La jeune femme arrive justement sur place car le couple lui avait demandé de venir garder les enfants.

Il passe chez son patron avant de prendre la fuite

S'il y a un endroit où le compagnon, ouvrier dans le bâtiment, peut être tenté de se réfugier, c'est chez son patron avec qui il s'entend bien. Les policiers se rendent chez lui à Champigny. C'est ici qu'ils retrouvent les deux enfants, sains et saufs. La femme du patron raconte que le meurtrier présumé est bien passé vers 20 heures déposer ses deux enfants.

Le parquet de Créteil a confié cette enquête pour homicide volontaire au service départemental de la police judiciaire du Val-de-Marne.