Val-de-Marne : le département fournira des masques aux 60 000 collégiens

Le conseil départemental du Val-de-Marne a annoncé ce mardi distribuer deux masques lavables par collégien à la rentrée.

 Illustration. Le département du Val-de-Marne fournira deux masques lavables à chacun des 60 000 collégiens au cours de la semaine de la rentrée.
Illustration. Le département du Val-de-Marne fournira deux masques lavables à chacun des 60 000 collégiens au cours de la semaine de la rentrée.  LP/Aurélie Ladet

Cette rentrée se fera masquée dans les collèges du Val-de-Marne comme ailleurs. Tandis que le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer annonçait la semaine dernière le port du masque obligatoire à la rentrée pour les adultes et les élèves de plus de 11 ans, le conseil départemental du Val-de-Marne prévient ce mardi qu'il fournira deux masques par collégien.

Des masques en tissu lavables, fournis avec plusieurs filtres, certifiés Afnor et testés par la direction générale de l'armement que recevront les 60 000 collégiens au cours de la première semaine de la rentrée.

530 000 €

Soit 120 000 masques pour un coût de 530 000 € qui s'ajoutent au 1,5 million de masques déjà distribués par le département aux habitants et aux personnels soignants notamment des Ehpad.

Une initiative saluée par le chef de file de l'opposition départementale Olivier Capitanio (LR) : « Nous venons d'être informés, c'est une très bonne chose dès lors que le port du masque est devenu obligatoire pour les plus de 11 ans. D'autant que, on le sait, la distanciation sociale sera compliquée à gérer. Cela fait certes des dépenses supplémentaires, mais il y a eu à l'inverse moins de dépenses avec l'annulation de nombreux événements ».

Mais cet engagement du conseil départemental est aussi l'occasion pour la collectivité de rappeler les failles de l'Etat en la matière. « Dès la fin avril puis dans un courrier fin juillet, je rappelais à Jean-Michel Blanquer l'urgence de fournir des masques gratuits à l'ensemble des élèves, condition sine qua non d'un déconfinement efficace, apaisé et sécurisé, souligne ce mardi le président du département Christian Favier (PCF). Je regrette que ces demandes soient restées sans réponse. »

Concernant les mesures de distanciation sociale, tandis que les services du département faisaient la visite des travaux d'été dans les collèges du Val-de-Marne, Évelyne Rabardel, vice-présidente (PCF) renvoyait l'organisation aux équipes pédagogiques.

« L'Education nationale et chaque établissement mettront en place des dispositions particulières propres, nous sommes accompagnateurs, notamment pour la restauration scolaire qui pourra se faire par roulement pour garantir le respect de la distanciation entre les élèves ».

Par ailleurs, comme chaque année et plus nécessaire que jamais durant la crise sanitaire et l' enseignement à distance, le département fournira un ordinateur aux élèves qui feront leur rentrée en 6 e et aux nouveaux professeurs.