Val-de-Marne : des amis, voisins et habitants se mobilisent pour retrouver Feryel

Une centaine de personnes, amis, voisins ou simples habitants se sont organisés pour diffuser l’avis de disparition de Feryel dans le Val-de-Marne. L’adolescente de 14 ans qui habite à Ablon, s’est volatilisée depuis douze jours.

 Ablon, ce samedi. Une centaine de bénévoles se sont organisés en "brigades" pour diffuser dans toute l’Ile-de-France l’avis de disparition de Feryel, 14 ans, qui n’a pas donné de signe de vie depuis le 27 octobre.
Ablon, ce samedi. Une centaine de bénévoles se sont organisés en "brigades" pour diffuser dans toute l’Ile-de-France l’avis de disparition de Feryel, 14 ans, qui n’a pas donné de signe de vie depuis le 27 octobre. DR

Ils sillonnent l'Ile-de-France chaque jour. De gares, en sorties de lycées, ils sont près d'une centaine de bénévoles à se mobiliser pour diffuser le plus largement possible l'avis de disparition de l'adolescente de 14 ans.

Feryel a disparu voici maintenant douze jours de son domicile familial d'Ablon. Depuis, des amis de la famille, des voisins, des parents de ses camarades du collège catholique du Sacré-Cœur mais aussi des habitants venus prêter main-forte spontanément se sont organisés en véritables « brigades ». Chaque jour, ils tractent l'avis de disparition de la jeune fille et alertent des personnalités publiques pour qu'ils le relaient sur les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux à la rescousse

Les footballeurs Blaise Matuidi et Kylian Mbappé, les rappeurs Stomy Bugsy et Dadju ou encore la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse (Libres !) ont ainsi lancé l'alerte sur Twitter, Snapchat, Instagram ou Facebook.

« Nous avons bien conscience que nous n'avons pas les moyens de mener les recherches nous-mêmes, mais nous voulons faire en sorte que la disparition de Feryel soit prise en charge par le plus grand nombre et par les médias », justifie Ignace, un ami de la famille en charge du pôle presse de ce groupe de bénévoles.

Sur le groupe Facebook « Disparition de Feryel », ils informent notamment des actions organisées et des dernières informations concernant l'enquête. Ils invitent également tous ceux qui voudraient les rejoindre à venir tracter ce mardi à 19 h 30 à la gare et dans plusieurs quartiers de Villeneuve-Saint-Georges et ce mercredi à 9 heures à la gare, au centre commercial et dans la zone industrielle de Montgeron (Essonne).

«C'est une véritable torture»

Une marche sera également organisée pour faire en sorte que « les recherches ne retombent pas ».

Ce dimanche, la maman de Feryel désespère de n'avoir « aucun signe de vie » de sa fille. « C'est une véritable torture, elle ne s'est pas connectée sur les réseaux, pas une seule fois, cela fait douze jours qu'elle a disparu, elle a 14 ans, elle ne peut pas survivre toute seule. La police nous a fait comprendre qu'ils la recherchaient activement mais ils ont leurs méthodes et l'on ne sait pas tout. Si Feryel peut nous entendre, nous lui disons que nous l'aimons très fort et qu'il faut qu'elle revienne », implore-t-elle.

Des perquisitions ont eu lieu au domicile des parents de Feryel, dans le cercle familial proche ainsi que chez les amis de l'adolescente qui n'aurait, selon sa maman, rien donné.

Feryel s'est volatilisée, sans son téléphone portable, confisqué le jour même par sa maman, elle serait partie avec trois sweats à capuche, un de couleur verte, un bordeaux et autre noir ainsi qu'un plaid. Feryel mesure 1,72 m, elle a les cheveux longs châtain brun et porte deux cicatrices légères au front.

Toute personne susceptible d'apporter des éléments peut contacter le commissariat de Choisy-le-Roi au 01.48.90.15.15.