Val-de-Marne : de la culture oui, mais en ligne

A l’image des Ecrans Documentaires, qui auront lieu sur le net à partir de ce mercredi, les initiatives des services culturels ou salles de spectacles se multiplient sur la toile. Autant en profiter pendant les vacances.

 Sept documentaires sur des thèmes aussi variés que les femmes soldats kurdes ou les habitants des bidonvilles au Venezuela sont proposés en ligne et gratuitement.
Sept documentaires sur des thèmes aussi variés que les femmes soldats kurdes ou les habitants des bidonvilles au Venezuela sont proposés en ligne et gratuitement. DR

Certes l'écran ne sera pas aussi grand, le fauteuil pas aussi confortable et le pop-corn vous manquera peut-être. Mais un festival de cinéma, ce sont avant tout de bons films et pour ça vous pouvez faire confiance aux Ecrans Documentaires. Pour la première fois, le festival, qui a plus de 20 ans, propose à partir de ce mercredi et jusqu'à dimanche une version en ligne. Crise sanitaire oblige, de plus en plus d'événements sont organisés sur le net pour permettre à la culture de toucher quand même le cœur des Val-de-Marnais.

Après avoir un temps espéré reporter la version 2020 des Ecrans documentaires, les fondateurs du festival ont dû se rendre à l'évidence : seule une version internet était possible à cause du Covid. Ils ont donc choisi de mettre en ligne pendant quatre jours sept documentaires qu'ils ont sélectionnés pour concourir aux trois prix à remettre. « Ça n'allait pas de soi de fonctionner ainsi et c'est à contrecœur », soupire Manuel Briot, coordinateur depuis 20 ans de l'événement. Lui qui aime tant réunir les spectateurs notamment au cinéma Jean-Vilar d'Arcueil, a du coup choisi une forme réduite de festival, « sobre et sans échanges, ça, on y reviendra dès que possible ». Des entretiens écrits seront cependant publiés pour accompagner les diffusions.

Sept films sont proposés gratuitement pour 200 personnes au maximum chacun, jusqu'à dimanche seulement, sur inscription obligatoire. Des femmes soldats kurdes aux bidonvilles vénézuéliens en passant par une immersion dans une tannerie portugaise, ces premiers films de jeunes réalisateurs devraient séduire les spectateurs avides de connaissance et d'évasion. « C'est exceptionnel, ponctuel, nous n'avons pas vocation à devenir un festival numérique », promet Manuel Briot, qui donne rendez-vous aux amateurs de salles obscures « dès que possible ».

Des visites virtuelles avec le comité du tourisme

Puisque les sites ont dû fermer leurs portes, le Comité du tourisme du Val-de-Marne a décidé de proposer des visites virtuelles de ses plus beaux monuments.

Grâce à la boutique en ligne #ExploreParis, les curieux pourront ainsi découvrir virtuellement le musée de Nogent sous trois formes avec les collections, une visite spéciale enfants et une autre de l'exposition « Trois artistes en balade ».

Des visites virtuelles sont aussi proposées sur l'histoire des bords de Marne, guinguettes et villas et sur les Étoiles de Renaudie à Ivry-sur-Seine, un projet architectural avant-gardiste. Ne manquez pas non plus un atelier de généalogie en virtuel, une conférence sur le château de Vincennes et une autre sur les ponts du Grand Paris.

D'autres idées pour vos vacances

La plateforme Euréka du département propose de très nombreux contenus gratuits et en ligne. Revoir un concert, des films, accéder à des cours en ligne ou de l'aide aux devoirs, le site Eurêka est une médiathèque géante en ligne. Le site est ouvert aux abonnés des médiathèques du Val-de-Marne, ayant une carte de prêt en cours de validité.

A Alfortville, les vacances scolaires qui se profilent ne manqueront pas de couleurs. Graffeur, dessinateur et auteur de bandes dessinées, Berthet One s'apprête à mener une série d'ateliers dédiés à son art dans les médiathèques de la ville. Les 16, 18 et 19 février, les apprentis graffeurs ont rendez-vous avec l'artiste à la médiathèque de l'Ile Saint-Pierre, puis les 23, 25 et 26 février entre les murs de la médiathèque Simone-Veil. Tél. 01.78.68.22.87 ou 06.17.97.72.68.

Newsletter L'essentiel du 94
Un tour de l'actualité du Val-de-Marne et de l'IDF
Toutes les newsletters

Toujours à Alfortville, le centre d'art contemporain La Traverse propose ce samedi 13 février à 15 h 30 une visite Bloup'Blop, commentée et amusante, pour les enfants de 7 à 11 ans.

A Boissy-Saint-Léger, c'est une salle de cinéma virtuelle qui a été lancée par le cinéma municipal Le Forum. Un catalogue de films a été mis en ligne, vous pouvez les louer et les voir directement chez vous, grâce à un partenariat avec la plateforme La Toile. Les films sont entre 3,99 € et 5,99 € et la programmation sera régulièrement renouvelée, en alternants films grand public, classiques et programmation pour les plus jeunes.

A Bonneuil, le centre d'art municipal Jean-Pierre Jouffroy, organise jusqu'au 27 février 2021 le concours « Tussen Kunst ». Il s'agit de prendre une photo qui recompose au mieux une œuvre d'art avec les moyens du quotidien et objets de récupération. Après avoir réalisé la réinterprétation d'une œuvre, en individuel ou en groupe, vous devez envoyer votre photo, avec l'illustration de l'œuvre originale, à l'adresse suivante : [email protected] Plus d'informations : 0156 71 52 25 ou ville-bonneuil.fr

A Bry, le musée Adrien Mentienne a créé et développé un site moderne et animé. Il propose des visites virtuelles, notamment sur les batailles de 1870.

A Champigny, toujours en lien avec la bataille de 1870, un panorama animé a été mis en ligne pour découvrir cette œuvre d'art très prisée après la guerre et en savoir plus sur cette page d'histoire à la fois locale et nationale.

A Limeil, les portes de la galerie d'art de la rue Henri-Barbusse restent ouvertes jusqu'au 20 février. Les visiteurs ont jusqu'à cette date pour apprécier l'exposition « Portraits du monde », qui rassemble les œuvres artistiques de Pierre Gaby, Amandine Vallée et Sophie Larroche. Tous trois explorent, dans ces peintures, photographies et sculptures, des visages d'hommes, de femmes et d'enfants du monde entier, de la Guyane aux confins de l'Europe, en passant par le Grand Nord et l'Afrique. La Galerie, 38, rue Henri-Barbusse. Entrée libre mardi, jeudi et vendredi de 13 h 30 à 17 h 30, mercredi de 9 heures à 12 h 30 et de 14 heures à 19 heures, samedi de 10 heures à 17 heures. Tél. 01.45.10.76.40.

A Nogent, le Carré des Coignard, habitué aux belles expositions artistiques physiques, passe aussi au numérique avec trois visites virtuelles et gratuites.

A Saint-Maur, un café Blabla en ligne est proposé ce samedi 13 par la médiathèque Germaine-Tillion. L'occasion de partager vos coups de cœur et vos découvertes culturelles. Sur inscription au 01.48.86.74.44.

A Vincennes, le château propose des visites virtuelles et de nombreuses activités pour les enfants, comme la construction d'une maquette. Le Comité du Tourisme du Val-de-Marne propose aussi un jeu de piste virtuel sur Vincennes.

A Vitry, le Nouveau Gare au théâtre propose tous les samedis matin des cours de médiation en ligne, y compris pour des familles. Réservation auprès de Fanny au 01.43.28.00.50 ou via la billetterie en ligne.

A Vitry toujours, le musée départemental d'art contemporain le Mac Val propose toute une série d'ateliers créatifs à faire chez soi, comme celui des « cailloux du Grand Paris ». Une partie de l'exposition « Le vent se lève » est disponible en ligne.

Enfin toujours à Vitry, l'Exploradôme, le musée qui rend la science accessible et amusante, des défis sont proposés aux familles, en lien avec l'exposition permanente.