Où faire ses courses au drive ? Dans le Val-de-Marne, jusqu’à 98 euros de différence

En se basant sur une étude de l’UFC-Que Choisir, nous avons constaté des différences de prix allant jusqu’à 98 euros entre les services drive des supermarchés du département.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Bonneuil-sur-Marne, ce mercredi. Sur le parking du E.Leclerc Drive, un client vérifie sa commande sur son téléphone.
Bonneuil-sur-Marne, ce mercredi. Sur le parking du E.Leclerc Drive, un client vérifie sa commande sur son téléphone. LP/Jean Cittone

Des packs d'eau, de lait et des produits de première nécessité comme les œufs. Depuis le début de la crise sanitaire, ce sont les produits les plus achetés dans le E. Leclerc Drive de Bonneuil-sur-Marne. L'établissement a la réputation d'être un bon plan.

Mais selon le comparateur de l'Union Fédérale des Consommateurs-Que Choisir (UFC-Que Choisir), réalisé à partir de plus de 3500 intermarchés et supermarchés en France, c'est même le moins cher du Val-de-Marne. On retrouve ensuite celui de Vitry-sur-Seine, quand l'Intermarché U Express de Vincennes apparaît comme le plus cher, avec un écart de prix pour un panier moyen, de près de 100 euros.

Où faire ses courses au drive ? Dans le Val-de-Marne, jusqu’à 98 euros de différence

Marie, 51 ans, ne s'y est pas trompée. Elle fait ses courses au drive de Bonneuil une fois par mois. « Ce que j'apprécie surtout, c'est le gain de temps », affirme-t-elle.

« On est dans son canapé et on fait ses courses, pas besoin de connaître le magasin ou de faire une liste de courses », ajoute Alexis, un papa de 33 ans, installé à Maisons-Alfort. Depuis huit ans, il vient chaque semaine et dépense environ 100 euros. C'est le montant moyen d'une commande, selon E. Leclerc.

«Je venais beaucoup moins avant la pandémie»

Certains sortent de leurs voitures pour aider les employés, vérifier leur commande ou donner des produits à recycler. En raison des normes sanitaires, la plupart restent cependant dans leur véhicule, en ouvrant simplement le coffre.

« Je venais beaucoup moins avant la pandémie », confie Claude, 60 ans. C'est la distanciation sociale qui lui fait choisir la commande en ligne. Il est heureux de ne pas avoir à déambuler dans les rayons du magasin.

Bien que pratique, le drive n'a pas tous les avantages. « S'il y avait tout dans le drive, je me passerais bien d'aller dans le magasin », tempère Valéry, 48 ans, qui vient une fois par semaine. Elle complète ses courses dans le E. Leclerc d'à côté, dont les prix sont également très attractifs.

Newsletter L'essentiel du 94
Un tour de l'actualité du Val-de-Marne et de l'IDF
Toutes les newsletters

Ariane, 50 ans, vient principalement pour les promotions, que le drive de sa commune ne fait plus. C'est également le cas de David, 39 ans, qui constate de plus « une légère différence » par rapport aux prix des autres supermarchés.

Tous sont unanimes pour dire que les magasins E. Leclerc sont en général moins chers que les autres. Celui de Bonneuil-sur-Marne ne fait pas exception.

Comment fonctionne le comparateur de l'UFC-Que Choisir ?

Pour réaliser cette enquête, l'UFC-Que Choisir a constitué un panier de 103 produits de marques nationales et de marques de distributeurs achetés régulièrement par les consommateurs (épicerie, boissons, viandes, bio, etc.) et représentatifs de la consommation française d'une famille de quatre personnes.

Une fois par mois, les prix de ces produits sont relevés, par Internet, sur les services drives des principales enseignes de la grande distribution alimentaire (hors hard discount) : Auchan, Carrefour, Casino, Colruyt, Cora, E.Leclerc, Intermarché et Système U. En moyenne, l'UFC-Que choisir enquête 4000 magasins drives et relève 300 000 prix.

Chaque utilisateur peut sélectionner son profil (célibataire, famille avec enfants ou couple sans enfant) et renseigne son code postal pour accéder aux supermarchés à côté de chez lui. Il peut trouver le prix du panier moyen de son magasin par rapport à ses concurrents ; le détail des prix pour les grandes marques, les marques de distributeurs et les produits bio ; et le détail des prix pour tous les rayons du magasin.