Luc Carvounas de retour à la tête de l’Association des maires du Val-de-Marne

Ce vendredi, le maire socialiste d’Alfortville a été désigné à l’unanimité par ses pairs. Il avait occupé ses fonctions de 2014 à 2016.

 Alfortville. Luc Carvounas, maire PS d’Alfortville a ét élu à la tête de l’Association des maires du Val-de-Marne, ce vendredi.
Alfortville. Luc Carvounas, maire PS d’Alfortville a ét élu à la tête de l’Association des maires du Val-de-Marne, ce vendredi. LP/Agnès Vives

A peine réélu maire, le voilà à la tête de ses pairs. Ce vendredi, Luc Carvounas (PS) qui a retrouvé sa mairie d'Alfortville dès le premier tour des municipales, a été désigné président de l'Association des maires du Val-de-Marne (AM94).

La présidence, tournant tous les deux ans, revenait à la gauche, après le mandat d'Hervé Gicquel, maire (LR) de Charenton-le-Pont. Mais cette fonction, Luc Carvounas la connaît bien puisqu'il en avait déjà la charge de 2014 à 2016.

A l'occasion de cette séance extraordinaire, le nouveau patron des maires a salué « le travail » de son prédécesseur, mobilisé sur la question du remboursement des masques, durant la crise sanitaire. Avant de «proposer un cap ».

Défendre les services publics

De sorte qu'il a conforté « les missions d'assistance juridique et de formation des élus, dont le déploiement a été accéléré sous la pression de la crise sanitaire ».

Mais il tient aussi à « défendre de manière déterminée le maintien des services publics dans les communes », avec « un accueil physique des usagers ». Et ce, alors même qu'il a redoublé de vigilance dans sa propre commune craignant la fermeture du commissariat. Tout en rappelant la disparition des trésoreries, ou des agences Pôle emploi.

A ce titre, l'ancien parlementaire entend réclamer une évaluation des maisons France services. « Ce sont les collectivités qui supportent ce dispositif en mettant à disposition des locaux », souligne-t-il.

A ses côtés dans le bureau de l'AM94, on retrouve le maire (Modem) du Plessis-Trévise, Didier Dousset, la maire (PCF) de Gentilly, Patricia Tordjman, Hervé Gicquel et le maire (PCF) d'Ivry-sur-Seine Philippe Bouyssou.

« Très prochainement », le conseil d'administration de l'AM94 doit se réunir pour fixer « une feuille de route », sur ces sujets.