Lacrymogène contre tournevis : la dispute entre automobilistes dégénère dans le Val-de-Marne

L’un des conducteurs a fini par déposer sa victime à l’hôpital de Villeneuve-Saint-Georges après une rixe sanglante à Limeil.

 Hôpital de Villeneuve-Saint-Georges, L’auteur des coups de tournevis a été interpellé sur le parking de l’hôpital où il s’apprêtait à déposer sa victime.
Hôpital de Villeneuve-Saint-Georges, L’auteur des coups de tournevis a été interpellé sur le parking de l’hôpital où il s’apprêtait à déposer sa victime.  LP

Un conducteur dans un état grave, deux enfants et leur mère sans doute traumatisés, et le père en garde à vue pour tentative d'homicide. C'est le bilan d'une embrouille, au départ banale, entre automobilistes à Limeil-Brévannes mercredi après-midi.

On ne sait même pas l'origine de cette dispute. « Un truc vraiment dérisoire », soupire une source proche de l'enquête. La rixe éclate en tout cas sous les yeux de nombreux témoins au niveau de l'avenue de Valenton peu avant 14 heures.

Coups de tournevis au ventre et à l'omoplate

Le conducteur d'une Opel Astra, un habitant de Villeneuve-Saint-Georges âgé de 30 ans, se querelle avec un homme qui se trouve dans sa voiture avec sa femme et ses deux enfants. L'embrouille semble dégénérer à partir du moment où le conducteur de l'Opel Astra asperge de gaz lacrymogène l'habitacle du véhicule familial.

Le père de famille pète les plombs. Il sort de la poche de son blouson un petit tournevis et assène quatre coups à l'aide de cette arme. La victime est touchée une fois au ventre et trois fois à l'abdomen. Elle s'effondre.

D'après une source policière, l'auteur des coups de tournevis, âgé de 37 ans et domicilié lui aussi à Villeneuve-Saint-Georges, est alors pris de remords. Il demande à sa femme et à sa fille de rentrer à la maison avec la voiture.

« C'est un vieux client à nous »

Lui, en revanche, reste avec sa victime. Et comme il constate qu'elle perd de plus en plus son sang, il décide de la transporter à l'hôpital. C'est ici, sur le parking de l'établissement hospitalier, que les policiers de Villeneuve-Saint-Georges, appelés pour une rixe sur la voie publique, interpellent sans problème au volant de l'Opel Astra l'auteur des coups de tournevis.

La victime, qui se tenait le ventre, saignait abondement quand elle a été prise en charge par les secours. Placé en garde à vue, le père de famille de Villeneuve-Saint-Georges a reconnu les faits facilement. « C'est un vieux client à nous, sourit un policier. A priori un peu rangé des voitures. Avant il habitait à Valenton. C'était un délinquant mais d'un certain calibre. »