Champigny : découvrez le futur centre-ville, modifié par les nouveaux élus

Une réunion publique est organisée ce mardi soir pour que les habitants découvrent la future médiathèque, les immeubles, la halle couverte…

 Dans le futur centre-ville de Champigny, repensé par la nouvelle municipalité, le Monoprix s’installera à l’angle des rues Verdun et du marché.
Dans le futur centre-ville de Champigny, repensé par la nouvelle municipalité, le Monoprix s’installera à l’angle des rues Verdun et du marché. DR

C'est symboliquement le premier dossier auquel s'est attelée la nouvelle municipalité de Champigny. LE dossier qui avait animé la campagne des municipales dans la ville qui a basculé à droite après 70 ans de communisme.

Le réaménagement du centre-ville de Champigny, version 2, sera présenté ce mardi soir aux habitants qui voudront découvrir les nouveaux visuels de leur futur quartier. Vieillot et peu dynamique, le centre-ville avait fait l'objet d'un grand travail de refonte de la part de l'ancienne majorité communiste.

Le promoteur revoit sa copie

Des années de travail, de rachats de terrain et de concertation, mais une vision qui n'était pas partagée par l'équipe de Laurent Jeanne, le nouveau maire Libres! de la ville. Trop de hauteurs, une entrée de ville depuis le pont Saint-Maur jugée peu soignée, trop de logements sociaux : les critiques avaient fusé sur le projet, pourtant récompensé par la métropole du Grand Paris.

A peine élue, la nouvelle équipe s'est mise au travail et obtenu d'OGIC, le promoteur, qu'il revoit sa copie. « C'est un nouveau projet qui sera présenté, avec des hauteurs dégressives en allant vers les zones pavillonnaires, une halle couverte pour le marché et une grande médiathèque végétalisée en entrée de ville », précise Philippe Dubus (SE), nouvel adjoint au maire en charge de l'urbanisme et architecte de métier.

Moins de logements sociaux

Les nouveaux élus ont choisi de supprimer les logements sociaux sur ce projet, ce qui fait bondir l'opposition. « On voit bien que tout le monde n'aura pas accès à ce centre-ville, avec des logements à 6 000 € le m2 et des commerces plus haut de gamme, regrette Christian Fautré, ancien maire PCF. Nous avions beaucoup travaillé avec les habitants, organisé des ateliers participatifs et des balades urbaines, quel dommage de renier cette concertation. J'ai beaucoup de craintes sur le financement de tout ce projet quand je vois les visuels mis en avant. »

Une médiathèque végétalisée est prévue en entrée de ville en venant de Saint-Maur. DR
Une médiathèque végétalisée est prévue en entrée de ville en venant de Saint-Maur. DR  

La majorité assure que le budget est contrôlé et que le fait de supprimer la part de logements sociaux sur ce programme permet de soigner la qualité architecturale.

Le projet démarrera début 2022 par la construction du nouvel ensemble à l'angle des rues Verdun et du Marché, dans lequel Monoprix pourra ensuite aménager. La médiathèque sera également lancée, permettant au service et aux ouvrages de déménager.

C'est seulement en seconde phase qu'à la place de l'actuel Monoprix et de la vieillissante médiathèque pourront s'élever la halle couverte, ses commerces de bouche situés autour, ses restaurants et sa serre urbaine sur le toit. « Nous agrandissons par rapport au projet précédent l'espace public disponible, ce qui permettra de conserver des marchants extérieurs pour les jours de marché », précise Philippe Dubus.

Présentation du projet aux habitants ce mardi soir, à 19 heures, dans le gymnase Tabanelli. Entrée libre mais places limitées.