Vémars : à cause du Covid-19, l’école fermée jusqu’aux vacances de février

La décision a été prise par le maire du village en raison de la situation sanitaire « de plus en plus préoccupante », sans attendre l’avis de l’Agence régionale de la santé et de la préfecture.

 Le groupe scolaire Georges-Brassens de Vémars compte une maternelle et une élémentaire.
Le groupe scolaire Georges-Brassens de Vémars compte une maternelle et une élémentaire. Capture d’écran Google Sreet View.

À Vémars, les enfants ne retourneront pas sur les bancs de leur classe avant le mois de mars. Le maire de la commune a pris la décision de fermer le groupe scolaire du village dès ce jeudi et jusqu'aux prochaines vacances. Une mesure prise en raison du contexte sanitaire « de plus en plus préoccupant » qui concerne 236 élèves d'élémentaire et 131 de maternelle.

« Malgré l'application du protocole applicable aux écoles fourni par le ministère de l'Education nationale, et le durcissement des règles sanitaires dans les cantines, notre groupe scolaire a vu la situation liée à la propagation du virus Covid-19 s'aggraver entre hier et ce mardi », affirme l'édile, Frédéric Didier. Il avait déjà annoncé à ses administrés vendredi que seuls les enfants de parents travaillant en présentiel pourraient être pris en charge à la cantine et au centre de loisirs.

Dix enfants et quatre adultes touchés

Selon la mairie, le groupe scolaire Georges-Brassens serait de plus en plus touché par l'épidémie. « Deux enfants ont été testés positifs en maternelle ce lundi, huit enfants en élémentaire depuis jeudi dernier. Deux Atsem ont également été testées positives ainsi que deux enseignantes ».

Le maire a donc décidé de prendre un arrêté municipal de fermeture. « L'agence régionale de santé (ARS) a été sollicitée mais ne s'est pas prononcée ; quant à la préfecture, elle ne répond pas, attendant la position de l'ARS », assure la ville qui a pris la décision seule. L'école étant fermée par arrêté, l'accueil des enfants de personnels prioritaires ne pourra pas être assuré.

« J'ai pris mes responsabilités de premier magistrat de la commune, c'est-à-dire d'agir pour protéger l'ensemble des publics présents », répond Frédéric Didier. Dans la même logique, le centre de loisirs sera fermé mercredi prochain. La question des vacances reste en suspens. « C'est bien reçu par nos administrés car il y avait une vraie angoisse avec de plus en plus de classes touchées », assure la mairie, ce mercredi.

Un courrier de la FCPE pour la fermeture de l'école

Il est vrai que l'association des parents d'élèves du groupe scolaire FCPE avait préalablement adressé une lettre en ce sens à la mairie et la préfecture.

Mais du côté de l'inspection académique du Val-d'Oise, la nouvelle est reçue avec un sentiment bien différent. « Nous avons été informés que le maire avait décidé de fermer alors que sept enseignants sur huit en élémentaire et deux sur cinq en maternelle étaient tout à fait en mesure de continuer à enseigner en présentiel. Sans cet arrêté municipal, ces professeurs seraient en classe ce jeudi », souligne la direction académique.

Newsletter L'essentiel du 95
Un tour de l'actualité du Val-d'Oise et de l'IDF
Toutes les newsletters

Elle précise que la continuité pédagogique à distance est « mise en place par tous les enseignants qui ne sont pas malades ».