Saint-Leu : le collège Le Rosaire ferme après une vague de cas contacts

Trois personnels de cet établissement privé ont été infectés par le Covid-19, engendrant quinze cas contacts parmi les enseignants et éducateurs. Faute de personnel suffisant, les portes du collège resteront closes au moins jusqu’à lundi.

 Saint-Leu-la-Forêt. Le groupe scolaire privé Le Rosaire compte une école primaire et un collège de plus de 700 élèves. Mais seul ce dernier est concerné par cette fermeture d’une semaine.
Saint-Leu-la-Forêt. Le groupe scolaire privé Le Rosaire compte une école primaire et un collège de plus de 700 élèves. Mais seul ce dernier est concerné par cette fermeture d’une semaine. Capture écran Google Street View.

La nouvelle a été annoncée aux parents d'élèves lundi dernier. Le collège Le Rosaire, un établissement privé catholique situé à Saint-Leu-la-Forêt, ferme ses portes au moins jusqu'à lundi prochain, en raison du Covid-19. Il s'agit d'une mesure administrative prise après consultation de l'Agence régionale de santé (ARS) et la préfecture.

Contrairement au groupe scolaire la Louvière, à Courdimanche, fermée la semaine dernière après une suspicion du variant britannique, ou à l'école Flammarion d'Eaubonne sur laquelle le couperet est tombé ce week-end après la découverte de 25 cas, le collège de Saint-Leu ne fait donc pas l'objet d'une fermeture sanitaire.

« Ce n'est pas un problème de soupçon de cluster mais d'un manque de personnels disponibles pour encadrer les élèves en raison d'une vague de cas contacts, précise Céline Colombo-Daquin, chef d'établissement de l'ensemble scolaire Bury-Le Rosaire comptant une école primaire et le collège de 735 élèves. Deux cas positifs détectés samedi, puis un troisième le lundi chez des adultes engendrent douze cas contacts chez des enseignants et trois chez des éducateurs ».

Aucun enfant n'est concerné

Ces cas contacts sont essentiellement dus à une rupture du masque sur le temps de restauration. Aucun enfant n'est concerné. « Au total, cela fait quinze personnels à isoler par précaution, ce qui ne nous permet pas d'accueillir les élèves pendant cette période dans le respect du protocole sanitaire renforcé. Cependant, normalement, on rouvre lundi en fonction de l'évolution des choses cette semaine ».

Pendant cette fermeture, les cours se poursuivent à distance pour les collégiens. Une solution qui est loin de faire l'unanimité. « Certains parents sont un peu inquiets car ils ne sont pas favorables à l'enseignement à distance. Dans les faits, personne ne souhaite privilégier cette solution car on voit encore les conséquences du premier confinement sur tous les niveaux avec des difficultés chez les élèves à réintégrer la dimension collective du groupe classe, des difficultés de concentration, un manque d'organisation… poursuit la responsable de l'établissement. Cependant, ce qui m'importe avant tout, c'est la santé des élèves et des adultes. »

L'école primaire n'étant pas concernée par cette situation, celle-ci reste ouverte cette semaine.

Newsletter L'essentiel du 95
Un tour de l'actualité du Val-d'Oise et de l'IDF
Toutes les newsletters

Du côté de la ville de Saint-Leu-la-Forêt, on prend acte. « C'est un collège privé et ce n'est pas de notre ressort, explique la maire (DVD), Sandra Billet. J'ai juste été avertie que le collège était fermé. Entre les cas positifs et les cas contacts, il n'y avait plus suffisamment d'adultes pour assurer les cours, et même l'accueil des élèves. »