Saint-Gratien : les locataires des Raguenets attendent 500 000 € de remboursement de charges

Le bailleur CDC Habitat devrait effectuer en mars la régularisation des charges de 2019. Plus de 1 300 logements sont concernés.

 Ancien président de l’amicale des locataires des Raguenets, Jean-Louis Mayer porte la voix des habitants dans l’attente de la régularisation des charges locatives.
Ancien président de l’amicale des locataires des Raguenets, Jean-Louis Mayer porte la voix des habitants dans l’attente de la régularisation des charges locatives. LP/Christophe Lefevre

Mis bout à bout, cela représente une belle somme. Les locataires du quartier des Raguenets, à Saint-Gratien, attendent avec impatience la régularisation de leurs charges locatives pour 2019. Un remboursement concernant les 1 372 logements de la résidence, pour une somme moyenne d'environ 350 € suivant le type de logement, et qui aurait dû intervenir en novembre 2020. Selon le bailleur, ce retard serait notamment dû à une réorganisation des services comptables à la suite d'un changement de raison sociale et le passage de SNI à CDC Habitat en mai 2020, ainsi qu'au confinement.

«350 €, ce n'est pas rien»

L'an dernier, déjà, les locataires avaient dû attendre juin 2020 pour percevoir la régularisation créditrice des charges 2018, pour un montant à peu près équivalent. « Jusqu'ici, on touchait au mois de novembre la régularisation des charges de l'année précédente, s'insurge Jean-Louis Mayer, responsable de 1976 à 2006 de l'amicale des locataires aujourd'hui en sommeil. Au total, cela fait presque 500 000 €. Ils jouent avec pendant des mois et des mois. Vu la crise économique, les gens attendent. 350 €, ce n'est pas rien. Et tous les mois, on paye notre loyer. »

Les locataires s'interrogent également sur le montant même de ces charges. « Depuis 1987, ils récupèrent les charges des gardiens et gardiennes et ils nous facturent 75 %, explique Jean-Louis Mayer, habitant des Raguenets depuis 1966. Maintenant cela devrait être 40 %, car il y a plein de choses qu'ils ne font plus. Les poubelles sont maintenant mises dans des bornes, par exemple. »

Difficile pour autant de se faire entendre. « Personne ne répond au téléphone, tempête Jean-Louis Mayer. On attend vingt, trente minutes, mais rien ne se passe. »

«Les dossiers des Raguenets sont remontés en priorité haute»

« Depuis plusieurs mois, CDC Habitat est engagée dans une évolution de ses systèmes informatiques, explique-t-on du côté du bailleur. Cette évolution a généré des retards sur les régularisations de charges des locataires de la résidence des Raguenets. Nous avons entendu et nous comprenons le mécontentement des locataires surtout dans cette période compliquée. Nos équipes sont pleinement mobilisées pour traiter au plus vite les retards de régularisation de charges via une équipe dédiée, mise en place depuis deux mois. Les dossiers des locataires de la résidence des Raguenets sont remontés en priorité haute. »

Les locataires de plus de 1300 logements du quartier des Raguenets attendent la régularisation de leurs charges. LP/Christophe Lefevre
Les locataires de plus de 1300 logements du quartier des Raguenets attendent la régularisation de leurs charges. LP/Christophe Lefevre  

Des réponses devraient ainsi être rapidement données aux habitants. « Des collaborateurs viendront traiter ce sujet et donner une réponse satisfaisante aux locataires, poursuit le bailleur. Nos équipes de proximité ne manqueront pas de revenir vers les locataires pour leur faire part du planning et des modalités de régularisation de charges. »

La régularisation des charges devrait avoir lieu à la fin du premier trimestre 2021.