Osny, première ville d’Ile-de-France à moderniser le réseau de téléphone fixe

Orange annonce la fin des réseaux téléphoniques commutés. Les habitants des sept premières villes de France concernées, dans le Finistère et dans le Val-d’Oise, ont un an pour s’équiper.

 Osny, mardi. Les propriétaires d’une ligne fixe de téléphonie devront s’équiper d’un boîtier (devant, à droite de l’image) avant le 15 octobre 2021 s’ils ne disposent pas déjà d’une boxe Internet.
Osny, mardi. Les propriétaires d’une ligne fixe de téléphonie devront s’équiper d’un boîtier (devant, à droite de l’image) avant le 15 octobre 2021 s’ils ne disposent pas déjà d’une boxe Internet. LP/Julie Ménard

L'opération prendra des années, peut-être même des décennies à l'échelle nationale. A l'heure où la 5G pointe le bout de son nez, 7 villes de France ont été choisies par Orange pour expérimenter la modernisation du réseau de téléphone fixe. Il s'agit de six petites communes du Finistère, et d'Osny, dans le Val-d'Oise.

« C'est une ville plus grande en termes d'habitants et qui concentre sur son territoire un centre de secours, une maison d'arrêt, un grand centre commercial, énumère un technicien d'Orange pour justifier ce choix. On va retrouver à Osny toutes les difficultés auxquelles on pourrait être confrontés sur le réseau pendant l'expérimentation. »

Être en phase avec les nouveaux usages

Concrètement, Orange veut que les communications via ses lignes fixes passent par la technologie IP (Internet protocol) déjà utilisée dans la plupart des foyers équipés d'une box. « Cette technologie est pérenne, elle permet un transfert de données plus performant et offre une meilleure qualité de fond de voix, explique Jean-Luc Girod, délégué régional d'Ile-de-France pour Orange. Les nouveaux usages ne permettent plus de rester sur les autocommutateurs RTC (réseau téléphonique commuté) qui deviennent obsolètes. »

Les personnes disposant d'une ligne fixe directement reliée à une prise en T doivent s'équiper d'un boîtier supplémentaire. Ils sont invités à contacter la hotline spécialement mise en place par Orange (au 0 800 08 23 19) pour le recevoir gratuitement. Un fascicule reprend ensuite simplement les étapes de la mise en place au domicile des usagers.

Seulement 1 000 prises concernées dans la ville

« Nous avons signé un partenariat avec La Poste pour que les gens puissent leur poser des questions sur la démarche à suivre, reprend le représentant régional. On sera particulièrement vigilant à bien accompagner les personnes âgées ou isolées. » Une option à 49 € propose de se faire accompagner par un opérateur Orange du début à la fin de la démarche, comme pour le branchement d'une boxe classique.

Sont concernés uniquement les habitants des villes annoncées qui utilisent un téléphone fixe branché à une prise en T. À Osny par exemple, sur les quelque 16 000 habitants, seuls 300 particuliers seraient concernés sur le millier de branchements à effectuer, les autres concernent surtout des entreprises.

Les villes qui suivront seront progressivement dévoilées par Orange avec quelques années d'avance. En 2023, plusieurs communes de Seine-et-Marne seront concernées autour de Fontainebleau, puis ce seront onze villes des Hauts-de-Seine qui l'acteront en 2024 pour le territoire de l'Ile-de-France.