Magny-en-Vexin : deux jeunes interpellés après le car-jacking

Les gendarmes ont retrouvé la trace des deux jeunes suspectés d’avoir agressé une personne âgée pour lui dérober sa C4. Ils ont été condamnés devant le tribunal en comparution immédiate.

 Illustration. Les gendarmes ont interpellé les deux auteurs mercredi.
Illustration. Les gendarmes ont interpellé les deux auteurs mercredi. LP/OLivier Boitet

Le retraité se trouvait tranquillement dans une laverie lorsque les jeunes ont fait irruption pour le frapper et exiger les clés de sa voiture. Dimanche dernier aux alentours de 18h45 la victime s'était fait dérober les clés de sa Citroën C4 avec laquelle ses agresseurs avaient aussitôt pris la fuite. Ils avaient laissé leur victime seule et blessée dans la laverie de la rue de Rouen, à Magny-en-Vexin.

Les gendarmes, saisis de l'enquête, ont rapidement pu retrouver la trace des deux jeunes à l'origine de l'agression. L'un d'eux, qu'ils ont pu identifier, était déjà connu des services d'enquête pour avoir commis une effraction dans un supermarché en novembre dernier.

Mis sur la trace des auteurs

Ils ont ensuite été aidés dans leur enquête par un contrôle de police effectué dans un magasin Easy Cash à Pierrelaye, auprès de personnes qui écoulaient du matériel multimédia. Les fonctionnaires avaient relevé le numéro d'immatriculation de la voiture : il s'agissait de la Citroën C4 volée dimanche dernier à Magny-en-Vexin.

L'un des deux suspects, SDF, originaire de Mantes-la-Ville (Yvelines), qui vivait dans le secteur de Magny-en-Vexin, a pu être localisé et interpellé, mercredi, sur la voie publique à Magny. Ce jeune homme de 20 ans, est soupçonné d'avoir également commis trois cambriolages et tentatives de cambriolage au cours des mois de novembre et décembre.

Le second suspect, un jeune de 18 ans originaire de Magny, a été également identifié. Les enquêteurs ont pu le localiser mercredi et partir sur ses traces. Ils ont ainsi réussi à l'interpeller quelques heures après son complice présumé dans la rue, à Saint-Ouen-l'Aumône.

Sept mois de prison ferme pour l'un, du sursis pour l'autre

Quant à la C4 dérobée par violence, elle a été récupérée. Les gendarmes ont retrouvé à l'intérieur un ordinateur iMac dont l'examen a révélé qu'il avait été dérobé à l'occasion d'un cambriolage commis dans les Yvelines.

A l'issue de leur garde à vue, les deux jeunes qui auraient reconnu les faits, ont été déférés devant le tribunal pour être jugés en comparution immédiate ce vendredi.

Newsletter L'essentiel du 95
Un tour de l'actualité du Val-d'Oise et de l'IDF
Toutes les newsletters

A l'issue de l'audience, Le jeune de Magny-en-Vexin a été reconnu coupable et condamné à 14 mois de prison, dont 7 mois fermes. Le tribunal n'a pas délivré de mandat de dépôt à l'audience. Il est sorti libre, sa peine étant aménageable. Le second prévenu a écopé de 12 mois de prison avec sursis.