La protection civile du Val-d’Oise victime d’un vol de véhicule

« Hermès » un camion d’appui logistique historique a été subtilisé ce samedi soir au siège de Saint-Ouen-L’Aumône alors que toutes les équipes de garde étaient en intervention de secours à victimes.

 La protection civile du Val-d’Oise, dont le siège se situe à Saint-Ouen-L’Aumône, s’est fait voler un véhicule lors d’une intervention.
La protection civile du Val-d’Oise, dont le siège se situe à Saint-Ouen-L’Aumône, s’est fait voler un véhicule lors d’une intervention. Protection Civile du Val-d’Oise.

Le coup est dur. Un camion de la protection civile du Val-d'Oise a été dérobé ce samedi soir. « Hermès », un véhicule d'appui logistique, possédé par l'association depuis six ans, a été subtilisé entre 21 heures et minuit alors que toutes les équipes de garde étaient en intervention de secours à victimes, au profit du Samu. Ces dernières n'ont pu que constater le vol à leur retour au siège de Saint-Ouen-L'Aumône.

« La perte de ce véhicule acheté grâce aux missions effectuées par les bénévoles ainsi que du matériel qu'il contenait est dramatique pour l'association qui doit continuer à œuvrer tout au long de la crise sanitaire et sociale que nous traversons », affirme la protection civile dans un communiqué.

L'association déjà volée en avril dernier

Il faut rappeler que les bénévoles de la protection civile, mobilisés à longueur d'année, sont tout particulièrement sollicités depuis le début de la crise du Covid-19 et encore davantage en cette saison hivernale.

Ainsi, en 2020, ces derniers sont intervenus 5 000 fois sur le département, soit toutes les deux heures. Une activité encore intensifiée depuis le début de l'année avec une intervention toutes les 1h47.

Ce camion de type 20 m3 servait ainsi régulièrement pour le transport de matériels des centres d'accueil des impliqués et des centres d'hébergement d'urgence ou encore au réapprovisionnement et à la distribution d'équipements au profit d'établissements publics et de collectivités locales.

« Il était aussi très sollicité pour les missions d'actions sociales, rappelle l'association. Sa dernière, effectuée le jour même du vol, aura ainsi été la récupération de vêtements au profit de personnes en difficulté ».

Newsletter L'essentiel du 95
Un tour de l'actualité du Val-d'Oise et de l'IDF
Toutes les newsletters

Ce dernier avait également un soutien de taille lors des attentats de Paris en 2015. Un vol qui n'est pas malheureusement pas une première. En avril 2020, l'association s'était fait dérober dans ses locaux toutes les clés de ses ambulances.