Eaubonne relance l’achat groupé pour baisser vos factures de gaz et d’électricité

Forte du succès rencontré par la première édition en 2019, avec près de 1100 foyers inscrits, la ville du Val-d’Oise lance une nouvelle opération d’achat groupé d’énergie. De quoi économiser près de 300 euros.

 Eaubonne. Philippe Bérard a économisé 9 % sur ses factures grâce à l’achat groupé de gaz et d’électricité.
Eaubonne. Philippe Bérard a économisé 9 % sur ses factures grâce à l’achat groupé de gaz et d’électricité. LP/Christophe Lefèvre

Pour un coup d'essai, c'était un coup de maître. L'opération d'achat groupé d'électricité et de gaz lancée en 2019 par la ville d'Eaubonne, et destinée à permettre aux habitants de faire des économies sur leur facture, a connu un véritable succès. En effet, pour la première opération de ce type dans le Val-d'Oise, 1100 foyers s'étaient inscrits pour « mandater » le prestataire Wikipower afin de démarcher les fournisseurs d'énergie. Au final, 463 foyers ont souscrit à l'offre de Méga énergie, pour une économie moyenne de 287 euros par an, soit entre 21 et 22 % de leur facture.

La nouvelle municipalité, élue en juin dernier, a décidé de renouveler l'opération. « L'équipe municipale a changé, et il n'était pas acquis qu'elle réitère cette initiative, explique Jean-Louis Grognet, membre du conseil municipal des aînés, à l'origine de l'opération. Ils l'ont fait et c'est très bien, car cela rend service à tout le monde. »

Un procédé bon pour le pouvoir d'achat

« Nous avons renouvelé car c'est un plus, confirme la maire (PS), Marie-José Beaulande. Dans cette période, chacun fait attention au pouvoir d'achat. J'avais totalement soutenu la démarche quand j'étais dans l'opposition, car ça bénéficie à de nombreux Eaubonnais. »

Les formalités sont toujours aussi simples : les habitants intéressés ont jusqu'au 31 octobre pour s'inscrire par Internet ou téléphone, munis de leur facture d'électricité et/ou de gaz. Wikipower pourra ensuite démarcher les différents fournisseurs. Le prix sera le principal critère du choix, mais pas seulement. L'opérateur s'attache également à choisir un fournisseur proposant une électricité 100 % verte (produite à partir de centrales hydroélectriques, d'éoliennes ou de panneaux photovoltaïques) et se montre vigilant sur le niveau de service (service clientèle, facturation…).

Pour Philippe, «c'est un budget non négligeable»

Une fois le fournisseur sélectionné, une offre sera faite à partir du 10 novembre aux personnes inscrites, qui auront ensuite jusqu'au 6 décembre pour l'accepter. Wikipower se chargera ensuite de l'ensemble des démarches. Il n'y a pas de frais de rupture, les particuliers pouvant changer à tout moment. Les personnes ayant déjà participé l'an dernier peuvent même recommencer.

Cela devrait être le cas de Philippe Bérard. « L'an dernier, nous avions été dans les premiers à nous inscrire, sourit le retraité. On nous a proposé des tarifs vraiment intéressants. On s'était décidé rapidement. Et de toute façon, ce sont des engagements qui ne sont pas définitifs. On peut passer d'un fournisseur à l'autre sans difficulté particulière. Ça se fait vraiment tout seul. »

Philippe Bérard a été l’un des premiers à s’inscrire à l’opération en 2019. « On nous a proposé des tarifs vraiment intéressants. On s’était décidé rapidement. » LP/Christophe Lefevre
Philippe Bérard a été l’un des premiers à s’inscrire à l’opération en 2019. « On nous a proposé des tarifs vraiment intéressants. On s’était décidé rapidement. » LP/Christophe Lefevre  

Avec son épouse, ils ont économisé environ 10 % sur leur facture de gaz et d'électricité. « C'est pas mal, d'autant que les prix de l'énergie ont augmenté entre-temps, souffle-t-il. Je ne sais pas ce que va donner la prochaine campagne. À un moment, les marges vont devenir tellement étroites qu'ils ne pourront plus faire grand-chose. Mais c'est quand même un budget non négligeable. »

Un modèle à élargir

À terme, l'opération pourrait être élargie. « Cela doit faire l'objet d'une discussion, mais de nombreux frais fixes peuvent faire l'objet d'achats groupés, reprend Jean-Louis Grognet, qui a lui-même économisé 383 euros sur l'année. Cela pourrait être l'eau, le téléphone, les assurances ou encore l'entretien de la chaudière. L'idée est de se dire qu'une communauté municipale, quand elle se rassemble, peut peser pour avoir les meilleurs prix. »

Eaubonne reste la seule ville du Val-d'Oise à lancer ce type d'achat, dans le sillage de Narbonne (Aude), Chambéry (Savoie) ou encore Drancy et Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), même si une association s'est lancée fin 2016 à Chaumontel. La structure Achetons groupé propose à ses membres des réductions chez les commerçants, mais aussi des opérations ponctuelles dans l'année pour acheter par exemple des produits de réveillon à Noël… ou d'énergie. Les bénévoles ont déjà proposé des achats groupés de bois de chauffage, de granulés pour les poêles à bois, mais aussi d'électricité.