«C’est l’ascenseur émotionnel»: à Luzarches, une jauge finalement très réduite pour le festival

Les Carrières Saint-Roch auront bien lieu cette année mais sous une forme très réduite et adaptée aux gestes barrière. Un maximum de 200 spectateurs a été fixé par les services de l’Etat.

 Luzarches. Les Carrières de Saint-Roch ont vu le jour en 2018, sous l’impulsion d’une fratrie - Blanche, Jules et Marjolaine Stromboni.
Luzarches. Les Carrières de Saint-Roch ont vu le jour en 2018, sous l’impulsion d’une fratrie - Blanche, Jules et Marjolaine Stromboni. LP/Thibault Chaffotte

La décision finale est tombée. À Luzarches, le festival Les Carrières Saint-Roch programmé ce samedi va bien pouvoir se tenir mais… sous une forme extrêmement réduite. Après plusieurs rebondissements liés à l'état sanitaire, la jauge maximum a finalement été fixée à deux cents spectateurs ce jeudi par la préfecture du Val-d'Oise.

Et les décisions de ce type se multiplient. Ce mercredi, le No Mad Festival de Pontoise, qui devait se tenir dans une semaine, voyait sa programmation se réduire à peau de chagrin en raison des contraintes des services de l'Etat. « En Ile-de-France, la prudence est particulièrement de mise », affirme la préfecture du Val-d'Oise.

Une annulation initialement prévue

« Nous avons eu un ascenseur émotionnel assez important ces dernières heures, explique Blanche Stromboni, directrice artistique de festival ce festival de plein air. Vendredi dernier, on avait l'accord pour une jauge à 1 000 personnes, avec la volonté de ne pas dépasser les 600. Ce jeudi matin, on nous annonce qu'en fait, on ne peut pas faire notre événement alors que tout est prêt, tout est mis en place. Et au final, après dialogue avec la préfecture, que l'on a pu rassurer sur le respect des gestes barrière, on a le feu vert pour 200. »

Pour rappel, les deux premières éditions de ce jeune festival créé en 2018 avaient chacune attiré entre 800 et 900 personnes. Il s'agit désormais d'un retour à la première jauge annoncée en juin par les organisateurs et une édition spéciale sous forme de guinguette.

« Nous avons pu rassurer sur le respect des gestes barrière »

Organisé habituellement sur deux jours avec camping, l'événement se tient ainsi cette fois-ci sur un seul après-midi et une soirée cet été, sans possibilité de couchage mais avec navettes. Au programme, quatre concerts sur deux scènes, dont une nouvelle en partie creusée dans la roche et inaugurée cette année. Mais la jauge étant déjà atteinte par les préventes, la billetterie a donc été fermée ce jeudi par les organisateurs.

« Nous avons pu rassurer les services de l'Etat sur le respect des gestes barrière, souligne la responsable. Nos deux avantages sont : que l'on est dans un espace ouvert mais clos où l'on peut gérer les entrées et sorties. Mais aussi que l'on peut assurer une jauge assise avec distances nécessaires entre les sièges ».

Les distanciations sociales s'appliqueront également pour la restauration et le bar avec un service de drive.

Un festival de l'Été culturel d'Ile-de-France

Pour les organisateurs, le cœur balance entre satisfaction de pouvoir malgré tout maintenir une partie de leur évènement et faux espoirs. « On est forcément un peu déçu d'autant qu'il y avait un vrai engouement pour cette édition, on sent que les gens veulent sortir : les 200 préventes étaient parties dès juin. Mais du coup, si des gens se présentent sans billet à l'entrée, on va sans doute devoir les refuser pour ne pas dépasser la jauge », craint Blanche Stromboni.

Une décision qui a également des aspects financiers. Cette édition, qui devait être celle du passage à l'équilibre des comptes, a peu de chance de l'être. La possibilité d'annuler purement et simplement l'événement avait d'ailleurs bien été envisagée un temps par les organisateurs au vu des conditions sanitaires et contraintes exceptionnelles.

« Mais c'était dur d'imaginer qu'il n'y ait rien du tout, surtout qu'une année blanche pour un jeune festival comme le nôtre aurait pu aussi nous être tout aussi fatale, ajoute l'une des trois créatrices des Carrières Saint-Roch. Après si on arrive à maintenir l'événement avec une jauge si basse c'est grâce à l'aide importante de la Drac cette année », insiste cette passionnée. En effet, le festival s'inscrit dans l'Été culturel en Ile-de-France. » On s'en sortira »

Ce samedi 22 août, au domaine Saint-Roch, 3 chemin des Carrières-Saint-Côme, à Luzarches.www.carrieres-st-roch.com