Argenteuil : 6 mois de prison ferme pour avoir foncé à moto sur deux policiers municipaux

Un motard de 20 ans a écopé d’une peine de prison pour avoir blessé deux policiers municipaux. Il leur a foncé dessus alors que les fonctionnaires lui faisaient signe de ralentir.

 Pontoise. Il est interdit à ce jeune motard de paraître dans le département.
Pontoise. Il est interdit à ce jeune motard de paraître dans le département. LP/Olivier Boitet

Le motard a forcé le passage après le rodéo. Les deux policiers municipaux d'Argenteuil qui demandaient aux trois motos arrivant sur eux de ralentir ont tout juste eu le temps de se jeter de côté, au sol, pour éviter autant que faire se peut la moto. Ils ont été finalement seulement blessés, le motard chutant aussitôt après.

Les faits survenus samedi dans le secteur d'Orgemont, ont conduit le jeune homme de 20 ans à s'expliquer devant le tribunal. Il a été condamné lundi soir en comparution immédiate à 16 mois de prison dont 10 mois avec sursis probatoire, une peine aménageable. Il lui est notamment interdit de paraître dans le Val-d'Oise.

Le motard force le passage

Il était aux alentours de 19 heures lorsque les policiers municipaux contrôlent le stationnement des véhicules dans la rue des Déserts. C'est alors que trois jeunes à motocross, qui multipliaient manifestement les rodéos dans le secteur depuis l'après-midi, sont arrivés. Les deux agents ont alors tenté de les ralentir. L'un des motards a forcé le passage, les deux policiers se sont écartés en catastrophe en se jetant au sol. Le motard a chuté dans l'instant suivant, après avoir perdu le contrôle de son deux-roues et percuté un véhicule en stationnement.

Les deux agents l'ont alors interpellé et alerté la police nationale. Originaire des Hauts-de-Seine, le jeune a tenté de s'échapper. Aussitôt après, les deux autres motards ont appelé des copains pour venir récupérer la moto accidentée et tenté de soustraire l'interpellé aux policiers. Finalement, l'arrivée des effectifs du commissariat d'Argenteuil a mis en fuite tous les jeunes qui s'étaient rassemblés.

Sous l'emprise de stupéfiants

L'enquête a montré que le conducteur du deux-roues était sous l'emprise de produits stupéfiants. Les deux policiers blessés se sont vus prescrire de 2 et 4 jours d'incapacité totale de travail (ITT), le jeune homme 3 jours d'ITT.

« Les rodéos à Argenteuil, c'est un phénomène auquel nous sommes régulièrement confrontés, confirme la mairie d'Argenteuil. Il faut rappeler que ce sont des pratiques dangereuses en premier lieu pour les personnes qui s'y adonnent, en plus du danger encouru pour les passants. »

Le jeune homme condamné serait par ailleurs un cousin de Sabri Chouhbi, mort le 17 mai dernier au guidon de son moto-cross dans le quartier des Coteaux, à 2 heures du matin. Il était alors âgé de 18 ans. Non casqué, il aurait percuté un poteau après être monté sur un trottoir et endommagé deux voitures garées. En face, un véhicule de police banalisé s'était engagé dans cette rue comportant une seule voie de circulation. L'enquête a été classée sans suite par le parquet, s'appuyant sur notamment sur l'expertise qui n'avait relevé aucun choc entre sa moto et le véhicule de police.