Tennis : Federer annonce son retour

Après plus d’un an d’éclipse et deux opérations au genou droit, le Suisse, 39 ans et n°5 mondial, retrouvera les courts début mars au Qatar…

 Melbourne, le 30 janvier 2020. Roger Federer après son élimination par Novak Djokovic lors du tournoi du Grand Chelem. C’était sa dernière apparition sur le circuit.
Melbourne, le 30 janvier 2020. Roger Federer après son élimination par Novak Djokovic lors du tournoi du Grand Chelem. C’était sa dernière apparition sur le circuit. REUTERS/Kai Pfaffenbach

Roger Federer est de retour! Le Suisse, qui n'a plus disputé le moindre match depuis l'Open d'Australie 2020, a annoncé à la radio helvète SRF qu'il reviendrait sur les courts au tournoi ATP de Doha (8 au 13 mars). « Pour la première fois, j'ai la sensation que mon genou est de nouveau prêt pour la compétition, explique le n°5 à l'ATP, 39 ans, qui a dû subir deux opérations du genou droit l'an dernier. Vous devez être mentalement et physiquement prêt à jouer 5 matches en 5 jours, par exemple. Pour cette raison, je reviens au tournoi du Qatar. »

L'homme aux 20 Grands Chelems, rejoint par Nadal lors du dernier Roland-Garros, a disputé l'épreuve à sept reprises (trois titres), mais n'y avait plus posé ses raquettes depuis neuf ans. « C'était une longue pause, trop longue, poursuit le Bâlois. C'est ma première tentative de revenir sur un tournoi. C'était donc important, pour l'équipe comme pour moi, que ce soit un petit tournoi et pas un grand, avec tout le stress que ça implique… »

« Prêt à entreprendre la longue et difficile route »

Federer avait préféré faire l'impasse sur le déplacement à Melbourne, à la fois pour prendre son temps et s'épargner les contraintes familiales liées à la situation sanitaire. Fin décembre, pourtant, il avait laissé planer le doute et plongé ses fans dans l'effroi lors de la cérémonie de récompense du « plus grand sportif suisse des 70 dernières années ».

« J'espère que je pourrai revenir sur le court l'an prochain. On verra. Mais si ma carrière devait s'arrêter là, ce serait incroyable de finir sur une telle distinction », avait lancé l'ex-n°1 mondial, ouvrant la porte à toutes les supputations… Même s'il a -presque- tout gagné, Federer, dont le dernier titre majeur remonte à l'Australie 2018, a encore quelques beaux objectifs, comme le record de victoires en tournoi de Jimmy Connors (109, il en est à 103) et surtout une médaille d'or en simple aux Jeux olympiques, prévus l'été prochain à Tokyo.

« Je pense que c'est le bon moment pour essayer à nouveau, glisse-t-il. Je veux célébrer de grandes victoires et pour cela je suis prêt à entreprendre la longue et difficile route. » Après la plus longue absence de sa carrière et au vu de la concurrence, le défi est la démesure du personnage…