Tennis : de nouveau positif au Covid-19, Benoît Paire est incertain pour Roland-Garros

Autorisé à disputer le tournoi de Hambourg malgré un test positif au Covid-19, le Tricolore, épuisé, a abandonné au premier tour ce mercredi. Sa participation au Grand Chelem parisien et sa fin de saison sont bien incertaines.

 Benoît Paire a abandonné lors de son match face à Casper Ruud et ne sait pas s’il pourra disputer le tournoi de Roland-Garros.
Benoît Paire a abandonné lors de son match face à Casper Ruud et ne sait pas s’il pourra disputer le tournoi de Roland-Garros. REUTERS

Les nuages noirs s'amoncellent au-dessus de Roland-Garros et de Benoît Paire. A quelques jours du début du tournoi de la Porte d'Auteuil, dimanche prochain, le numéro 25 mondial a déclaré forfait lors de son entrée en lice du tournoi de Hambourg (Allemagne). Epuisé, sans envie, le Français a abandonné, ce mercredi matin, après deux sets face à Casper Ruud (4-6, 0-2). C'est le 3e revers en 3 matchs depuis la reprise de la saison, le 2e sur abandon. A l'issue de ce match, Paire a annoncé avoir été contrôlé positif au Covid-19.

« En arrivant ici j'ai appris que j'étais encore positif au Covid, déplore l'intéressé. La règle étant différente ici en Allemagne, ils m'ont laissé jouer, mais je n'avais pas le droit de quitter ma chambre à part pendant une heure pour m'entraîner. Et pour moi, la vie, ce n'est pas ça. »

Sans rythme, en raison d'une préparation perturbée, du virus ou de l'enchaînement des mésaventures - contrôlé positif dans un premier temps à l'US Open il avait été exclu du tournoi et placé en quarantaine dans sa chambre -, il a préféré jeter l'éponge. « Je suis fatigué, c'est dur de ne pas pouvoir sortir, de devoir rester enfermé toute la journée. Je n'avais pas d'énergie durant ce match, je n'arrivais pas à bouger, donc j'ai dû abandonner. »

« La seule chose que je veux, c'est terminer cette saison, et rentrer à la maison »

Il semble surtout affecté psychologiquement. « J'étais négatif après l'US Open, négatif en France, négatif à Rome, et positif à Hambourg, c'est tout ce que je sais, et c'est dur à gérer, souffle l'intéressé en conférence, qui avait déjà affiché son mécontentement concernant la programmation du tournoi de Rome la semaine dernière. Je ne sais jamais si je peux jouer, ma vie n'est pas intéressante en ce moment. La seule chose que je veux, c'est terminer cette saison, et rentrer à la maison. »

Sa présence au tournoi de Roland-Garros est de plus en plus incertaine. « Ça va dépendre du résultat du test. Si c'est négatif je jouerai, si c'est positif je ne jouerai pas et je rentrerai chez moi. Les deux me vont. Si c'est positif je pourrai voir ma famille et mon chien, si c'est négatif je serai sur le court pour donner le meilleur de moi-même. Même si ça ne sera certainement pas le meilleur. » Une fin de saison prématurée n'est pas non plus à exclure. « Je suis épuisé mentalement, je ne peux pas être à mon meilleur niveau sur le court. J'ai envie de profiter un peu de la vie, la vie ce n'est pas Netflix et la PlayStation dans ma chambre. »