Roland-Garros : Verdasco, retiré du tableau à cause du Covid-19, s’indigne

Le vétéran espagnol a échoué au test PCR officiel avant le tirage au sort. Déjà touché par le virus en août, le Madrilène affirme se ranger dans les « faux positifs »…

 «Je veux dire ma frustration et toute mon indignation face à la décision des organisateurs de Roland-Garros ! » proteste Fernando Verdasco (ici en 2019).
«Je veux dire ma frustration et toute mon indignation face à la décision des organisateurs de Roland-Garros ! » proteste Fernando Verdasco (ici en 2019). Icon Sport/Baptiste Fernandez

Après les éconduits des qualifications, le recalé du grand tableau… Fernando Verdasco, 36 ans et n° 58 mondial, a annoncé ce vendredi 25 septembre soir sur les réseaux sociaux avoir été retiré du tableau de Roland-Garros avant le tirage au sort pour cause de test positif au Covid-19.

« J'ai été testé négatif à Rome, à Hambourg et trois fois depuis le test revenu positif à Paris, explique l'ancien joueur du top 10. Je veux dire ma frustration et toute mon indignation face à la décision des organisateurs de Roland-Garros ! » En août, le gaucher madrilène avait déjà contracté le virus, mais était resté asymptomatique.

Dzumhur demande réparation

Arrivé mardi à Paris, Verdasco prétend avoir informé les organisateurs de cet état de fait et du risque d'être reconnu « faux positif », ce qui devient la hantise de tous les compétiteurs. Devant le refus de la Fédération française de tennis de lui faire repasser le test PCR, il en a subi trois dans trois laboratoires différents, qui sont tous arrivés à la même conclusion : négatif.

« Cela peut arriver à n'importe qui, d'ailleurs cela a déjà été le cas, peste l'ancien demi-finaliste de l'Open d'Australie. A mon sens, la moindre des choses est de faire de nouveaux tests pour éviter les disqualifications injustes et donner une certaine sécurité aux joueurs. S'il y a le temps matériel pour les faire, au moins qu'on ne refuse pas notre demande ! »

Avant les qualifications, le Bosnien Damir Dzumhur avait été exclu en raison du contrôle positif de son coach. Celui-ci avait ensuite été testé négatif à son retour au pays. Dzumhur a décidé d'attaquer le tournoi en justice pour demander réparation.