Roland-Garros : Tsitsipas s’offre sa première demi-finale à Paris

Le Grec a dominé ce mercredi en trois sets le Russe Andrey Rublev. Il affrontera Novak Djokovic ou Pablo Carreno Busta en demi-finales du Grand Chelem parisien.

 Le joueur grec Stefanos Tsitsipas heureux après un quart de finale parfaitement négocié.
Le joueur grec Stefanos Tsitsipas heureux après un quart de finale parfaitement négocié.  AFP/Martin Bureau

C'était ce mercredi le remake de la finale du tournoi de Hambourg. Il y a dix jours, le Russe Andrey Rublev (12e mondial) avait disposé de Stefanos Tsitsipas (6e). Cette fois-ci le joueur grec a pris sa revanche. Il s'est qualifié pour sa première demi-finale de Roland-Garros en battant facilement le Russe (7-5, 6-2, 6-3). Il avait déjà atteint le dernier carré d'un Grand Chelem à l'Open d'Australie en 2019.

Face au Russe qui a pris les choses en main dès l'entame du match en prenant le service de son adversaire pour mener 3-2, Tsitsipas en mode diesel a ensuite réagi. « J'ai mis mon cerveau en marche et j'ai trouvé la solution » a-t-il souri sur le central face aux spectateurs.

Après un premier tour délicat en cinq sets et 3h10 de match face à l'Espagnol Jaume Munar (109e), le joueur de 22 ans traverse le tournoi sans anicroche ou presque. Tsitsipas semble s'être aussi bien remis d'une blessure à l'œil gauche qui l'avait handicapé au tour précédent face au Bulgare Grigor Dimitrov (20e).

« Roland-Garros est un tournoi que je regarde depuis que je suis petit. Je séchais les cours pour regarder les matchs, c'est dire à quel point j'aime ce tournoi. C'est un rêve qui devient réalité », a souligné le vainqueur du Masters 2019.

Le chiffre

15. Tsitsipas vient d’enchaîner 15 sets d’affilée avec les trois remportés face à Rublev sans en concéder un seul. Certes il a bénéficié de l’abandon de Bedene au 3e set du 3e tour mais depuis les deux manches cédées au premier tour contre Munar, le Grec a été expéditif et régulier.

Tsitsipas affrontera le numéro 1 mondial Novak Djokovic ou Pablo Carreno (18e) pour tenter d'atteindre sa première finale d'un Grand Chelem.