Roland-Garros : Simona Halep éliminée par Iga Swiatek, 19 ans !

La Roumaine, n°2 mondiale et lauréate en 2018, a été balayée (6-1, 6-2) en 8e de finale par la jeune Polonaise Swiatek, 54e à la WTA

 En match d’ouverture de la session dominicale, Simona Halep a été surclassée par la jeune Polonaise Swiatek.
En match d’ouverture de la session dominicale, Simona Halep a été surclassée par la jeune Polonaise Swiatek. AFP/Thomas SAMSON

Énorme sensation sur le Central de Roland-Garros! Dans un tournoi féminin qui marche sur les têtes, la jeune Polonaise Iga Swiatek, 19 ans et 54e mondiale, a créé l'une des plus grosses surprises de la quinzaine en surclassant (6-1, 6-2) la n°2 mondiale Simona Halep, lauréate du Grand Chelem parisien il y a deux ans.

« Je ne sais pas ce qui s'est passé, sourit Swiatek, presque incrédule au milieu du court. Tout s'est déroulé parfaitement. J'étais tellement concentrée que je suis surprise d'avoir fait ça ! Depuis les juniors, Roland-Garros a toujours été mon tournoi favori. Un rêve se réalise et j'espère qu'il va durer… »

La joueuse de Varsovie a donné l'impression de connaître par cœur le jeu de la Roumaine, anticipant le moindre de ses choix et jouant en total relâchement, avec un sens inné de l'amortie.

Hécatombe chez les têtes de série

« J'avais perdu contre Simona l'an passé et c'était une expérience, avec un premier match sur un grand court, explique-t-elle. Depuis j'ai progressé, j'ai joué Simona, Naomi Osaka. Ça m'a aidé. Je peux supporter la pression. »

Après s'être détachée 2-0 dès le début de la seconde manche, Swiatek a eu trois balles de 3-0, puis est parvenue à mener 4-1 à sa troisième balle de break. Le coup de grâce pour une Halep à la dérive.

Depuis huit jours, Swiatek n'a peur de rien. Au premier tour, elle avait corrigé Marketa Vondrousova, finaliste à Paris l'an dernier. La disparition prématurée d'Halep accroît l'hécatombe chez les têtes de série. Pliskova (n°2), Bertens (n°5), Azarenka (n°10), S. Williams (n°6), Sabalenka (n°8) ou Muguruza (n°11) sont déjà passées à la trappe.

Les deux joueuses les mieux classées encore en course seront opposées aux deux dernières Françaises en lice. L'Ukrainienne Elina Svitolina (n°3) affronte Caroline Garcia dimanche après-midi et l'Américaine Sofia Kenin (n°4) jouera contre Fiona Ferro lundi.