Roland-Garros : Hugo Gaston était si proche de l’exploit face à Thiem…

Le jeune joueur français de 20 ans a échoué d’un rien face à un des favoris du tournoi, l’Autrichien Dominic Thiem.

 Malgré une remontada dans les 3e et 4e set, Hugo Gaston s’est incliné face à l’Autrichien Dominic Thiem, double finaliste à Paris.
Malgré une remontada dans les 3e et 4e set, Hugo Gaston s’est incliné face à l’Autrichien Dominic Thiem, double finaliste à Paris. LP/Arnaud Journois

On y aura cru jusqu'au bout d'un cinquième set qui aura poussé un des grands spécialistes de la terre battue, l'Autrichien Dominic Thiem, dans ses retranchements. Malheureusement pour le Français Hugo Gaston cet ultime set n'aura pas eu la même saveur que face au Suisse Stan Wawrinka. Pour son premier tournoi du Grand Chelem, le gaucher toulousain s'est incliné plus qu'avec les honneurs (6-4, 6-4, 5-7, 3-6, 6-3).

Au cours d'une partie où il a été mené deux manches à rien avant d'inverser la tendance, Hugo Gaston, comme nous l'avait expliqué son entraîneur de toujours Marc Barbier, a réussi une nouvelle fois à « entrer dans la tête de son adversaire ». Variant les coups, les effets et les longueurs de balle, il a usé Thiem avec des amorties. « Ça fait longtemps que je n'avais pas vu un joueur avec un tel toucher. Ses amorties viennent d'une autre planète, il m'a fait sprinter quatre cents fois vers le filet », a salué Thiem le vainqueur du jour après la rencontre au micro de Cédric Pioline. Avant d'ajouter : « S'il continue comme ça, il va devenir un très grand joueur ». Signe du respect gagné auprès de ses pairs par le Français, Thiem en a même oublié le protocole Covid en place sur le circuit pour aller frapper dans la main de son adversaire alors que les règles préconisent de se toucher mutuellement la raquette.

La balle de match

Après avoir concédé les 3e et 4e manches, on a vu l'Autrichien excédé hausser les épaules et se tourner vers son banc impuissant. Mais le vainqueur du dernier US Open a su retrouver ses esprits au bon moment et a fait parler son expérience pour prendre le service du Français dans le 8e jeu. Le court Philippe-Chatrier avec seulement 1000 spectateurs chauffés à blanc a crié des « Merci Hugo ». C'est le sûr le jeune homme n'a pas gagné son billet pour les quarts mais le plébiscite du public français assurément.

Le dernier Français quitte la scène

Hugo Gaston était le dernier représentant tricolore dans le tableau masculin. Désormais tous les espoirs reposent sur les épaules de Fiona Ferro opposé ce lundi à l'Américaine Kenin.

Au tour suivant et pour une place en demi-finale, Thiem affrontera l'Argentin Diego Schwartwman (12e mondial) qui a disposé de l'Italien Lorenzo Sonego (6-1, 6-3, 6-4).