Open d’Australie : exploit du Russe Aslan Karatsev, 114e mondial, qualifié pour les demies

Pour sa première participation à un premier tournoi du Grand Chelem, le Russe de 27 ans accède au dernier carré en sortant le Bulgare Grigor Dimitrov.

A Melbourne, Aslan Karatsev a créé la sensation en dominant Grigor Dimitrov, diminué par une blessure au dos.
A Melbourne, Aslan Karatsev a créé la sensation en dominant Grigor Dimitrov, diminué par une blessure au dos. KELLY DEFINA

Énorme surprise à Melbourne ce mardi. Le Russe Aslan Karatsev, 114e joueur mondial et issu des qualifications, a sorti en quarts de finale le Bulgare Grigor Dimitrov (21e), qu’il a battu en quatre sets. En demi-finale, il défiera le N.1 mondial Novak Djokovic ou l’Allemand Alexander Zverev (7e).

À 27 ans, il devient ainsi le premier joueur dans l’ère Open à se faire une place dans le dernier carré dès son tout premier Grand Chelem. Il est aussi le joueur le moins bien classé à s’y inviter à Melbourne depuis trente ans. Il ne devient que le cinquième qualifié à atteindre les demi-finales en tournoi majeur dans l’ère Open, le deuxième seulement à l’Open d’Australie (après l’Australien Bob Giltinan en 1977).

« C’est un sentiment incroyable, premier Grand Chelem, première demi-finale, c’est incroyable », a réagi Aslan Karatsev sans effusion. Avant cette quinzaine australienne, il n’avait gagné que trois matches sur le circuit principal depuis le début de sa carrière ! Pour gagner sa place dans le tableau principal à Melbourne, il est passé par les qualifications, qui se sont exceptionnellement déroulées à Doha mi-janvier.

Intertitre

Il y a successivement éliminé le N.9 mondial Diego Schwartzman au troisième tour, la promesse canadienne Félix Auger-Aliassime (19e) en remontant un retard de deux sets à zéro en huitièmes de finale, puis Dimitrov en quarts. Le Bulgare est apparu sérieusement touché au niveau du bas du dos dans le troisième set, jusqu’à être incapable de servir en toute fin de manche. Manipulé hors du court avant le quatrième set, il n’a plus été en mesure de rivaliser ensuite.

Même s’il a breaké rapidement pour mener 2-1 dans le premier set, Karatsev est apparu en difficulté le premier face au Bulgare : il a encaissé six jeux consécutifs ensuite, et semblait proche du point de rupture dans la deuxième manche. Mais il s’est accroché, et son adversaire bulgare, qui n’avait pas laissé deviner de difficultés physiques particulières en début de partie, a brutalement perdu pied.

LIRE AUSSI >Covid-19 : Melbourne se reconfine, l’Open d’Australie passe à huis clos

« Le début a été très difficile, j’étais très nerveux, et la chaleur était un peu trop forte. Puis je me suis repris dans le deuxième set, et dans le troisième, il a eu mal. Je ne savais pas qu’il était blessé », a expliqué Karatsev, qui l’a finalement emporté 2-6, 6-4, 6-1, 6-2. Dimitrov restait sur un succès expéditif face au N.3 mondial Dominic Thiem au tour précédent.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Son incroyable parcours va permettre à Karatsev de bondir aux portes du top 40 au classement ATP. Sa qualification assure au tennis russe d’avoir deux représentants dans le dernier carré, puisqu’un autre des quarts de finale va opposer Daniil Medvedev à Andrey Rublev mercredi. Il s’agira de la troisième fois dans l’ère Open, après l’US Open 2001 et 2006.