Masters ATP de Londres : le Russe Medvedev sacré en battant Thiem

Tombeur de Djokovic en poules puis de Nadal en demi-finale, Daniil Medvedev n’en finit plus d’impressionner la planète tennis.

 Ce fut la finale la plus longue de l’histoire depuis qu’elle se joue au meilleur des trois sets (2h42)
Ce fut la finale la plus longue de l’histoire depuis qu’elle se joue au meilleur des trois sets (2h42) Reuters/Paul Childs

Daniil Medvedev (numéro 4 mondial) a remporté à 24 ans le premier Masters de sa carrière. Dimanche à Londres, il a dominé l'Autrichien Dominic Thiem (N.3), déjà finaliste l'an dernier contre Tsitsipas. Une victoire obtenue en trois sets (4-6, 7-6 (7/2), 6-4), au terme de la finale la plus longue de l'histoire du tournoi depuis qu'il se joue en trois sets gagnants (2h42).

Il est devenu le deuxième Russe à remporter ce tournoi après Nikolai Davydenko en 2009 lors de la première édition dans la capitale britannique. Le N.4 mondial a d'ailleurs rendu hommage à son illustre prédécesseur sur le court, après sa victoire. « Quel match ! C'est l'une de mes plus belles victoires », a déclaré le vainqueur « et merci à Nikolaï (Davydenko) d'avoir été une inspiration pour beaucoup d'enfants russes comme moi ».

Cette victoire a tout d'une surprise pour ce jeune joueur, révélation du circuit depuis maintenant plus d'un an, et tombeur cette semaine de Djokovic en poule puis de Nadal qui a pourtant servi pour le match en demi-finale. « J'espère que je gagnerais quelques matchs à Londres. C'est dur d'avoir d'autres objectifs quand vous jouez trois tops 8 ou top 10 dans votre groupe… », avait-il déclaré avant le début du tournoi. Il a fait bien plus que ça.

Le Russe, qui vit et s'entraîne sur la Côte d'Azur depuis six ans, avait remporté début novembre à Paris son troisième Masters 1000. Medvedev est aussi devenu le 4e joueur -après Stefan Edberg, Michael Stich et Novak Djokovic- à remporter le Masters un an après avoir perdu tous ses matches lors de sa première participation à l'événement.