Starligue : le PSG gagne mais perd Karabatic

Le PSG s’est facilement imposé à Ivry ce samedi 35-25. Mais les champions de France déplorent la blessure à un genou de Nikola Karabatic.

 Nikola Karabatic s’est blessé au genou ce samedi à Ivry.
Nikola Karabatic s’est blessé au genou ce samedi à Ivry. LP/Icon Sport/Pierre Costabadie

On peut sans doute mettre ça sur le compte des cadences déjà infernales du calendrier. Moins de 48 heures après la réception des Norvégiens d' Elverum en Ligue des champions, le PSG était déjà de retour en Starligue ce samedi après-midi à Ivry. Un peu plus tôt que prévu pour respecter en plus le couvre-feu et accueillir un peu de public avec une jauge limitée à 1000 spectateurs. Le PSG n'a eu aucun mal à s'imposer 35-25, comme prévu. Ce qui l'était moins, c'est la perte sur blessure de Nikola Karabatic. La star du hand tricolore est sortie, touché au genou droit.

On joue depuis 15'27'' et à ce moment-là, Paris mène 12-8. Dans les airs devant la zone ivryenne, Karabatic tente et réussit une passe vers son pivot Kamil Syprzak. Mais le double champion olympique sur l'action est déséquilibré et il retombe mal. Son genou lâche et se tord. Soutenu par des coéquipiers, le demi-centre du PSG sort debout mais en grimaçant. Il n'est évidemment plus revenu en jeu durant le match. La gravité de sa blessure n'était pas connue ce samedi soir. Nikola Karabatic passera des examens lundi qui détermineront la durée de son indisponibilité.

Il manquera sans doute quelques-uns des prochains rendez-vous des Parisiens confrontés à un calendrier démentiel. Ils joueront jeudi à Kielce en Pologne en Ligue des champions, à Tremblay trois jours plus tard en Starligue, puis à domicile contre le Vardar Skopje (C1) et Limoges (Starligue) dans deux semaines, avant la trêve internationale qui concerne bien entendu le Parisien. « On joue tous les deux jours, donc c'est compliqué pour les organismes » a regretté Yann Genty, le nouveau gardien parisien.

Cela n'a pas empêché Paris de remporter un cinquième succès en autant de matchs en Starligue. Une victoire qui permet au PSG de conforter sa place en tête du classement devant Nantes obligé de reporter, ce samedi, quelques heures avant le match, son duel face à Tremblay. Le club a précisé dans un communiqué qu'un nouveau cas de Covid a été détecté dans son groupe ce samedi et que son « effectif est en période d'incubation ».