XV de France : Fabien Galthié suspecté d’avoir brisé la bulle sanitaire

Le sélectionneur du XV de France est accusé de ne pas avoir respecté le protocole avant le déplacement en Irlande.

 Le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié se défend d’avoir rompu la bulle sanitaire.
Le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié se défend d’avoir rompu la bulle sanitaire. LP/Olivier Corsan

Fabien Galthié a-t-il suivi toutes les règles du strict protocole pour empêcher le Covid-19 de s'infiltrer au sein du XV de France? Selon L'Equipe, la réponse est non. Le sélectionneur des Bleus, qui est l'un des 15 cas positifs au coronavirus officiellement recensés par la fédération française de rugby (FFR), est accusé d'avoir percé la bulle sanitaire qui devait protéger les rugbymen tricolores dans ce Tournoi des Six Nations.

Le sélectionneur des Bleus aurait brisé les règles en vigueur au début de la semaine menant au déplacement en Irlande. Fabien Galthié a été l'un des deux premiers testés positifs, avec un préparateur physique dont le nom n'a pas filtré. Selon nos informations, ce dernier n'a pas rompu le protocole. « Tous mes agissements sont conformes au protocole sanitaire. Je ne comprends pas ces accusations non justifiées », répond le boss du XV de France au quotidien sportif.

Décision mercredi pour France-Ecosse

S'il est impossible de relier ce manquement à la vague de contaminations qui a ensuite frappé les Bleus, il pose question du point de vue de l'exemplarité. D'autant qu'en parallèle, le vice-président de la FFR, Serge Simon, a désigné le préparateur physique comme « le patient zéro » des Bleus.

A-t-il volontairement dissimulé l'écart de conduite de Fabien Galthié? Son président, Bernard Laporte, était-il au courant et si oui, l'a-t-il évoqué lors de son entretien avec la ministre des Sports Roxana Maracineanu lundi? Alors que le Comité des Six Nations se réunit mercredi pour savoir s'il faut reporter ou non la rencontre entre la France et l'Ecosse dimanche, l'information va perturber encore davantage la préparation du XV de France.