Stade Français - Castres : «C’est juste parfait », se réjouit Yoann Maestri

Le 2e ligne parisien est ravi d’avoir inversé la tendance face à Castres après deux défaites à Toulouse et Toulon qui avait miné l’effectif.

 Pari, stade Jean-Bouin, le 31 janvier 2021. Yoann Maestri
Pari, stade Jean-Bouin, le 31 janvier 2021. Yoann Maestri  LP/Icon Sport/ Anthony Dibon

La satisfaction était totale dans le camp parisien après la victoire bonifiée inespérée arrachée dans les ultimes minutes face à Castres (29-9) grâce à Sekou Macalou.

Joris Segonds, demi d'ouverture du Stade Français, auteur d'un 5 sur 7 face aux perches : «C'est une victoire importante avec le bonus. C'est tout benef d'autant qu'on pensait plutôt à sécuriser le score quand on n'était seulement à +10. Les conditions étaient difficiles et franchement la manière on s'en moque un peu. Il faut maintenant espérer quelque chose de notre déplacement à Montpellier la semaine prochaine pour se rapprocher du top 6. Deux autres déplacements nous attendent ensuite (Bordeaux et La Rochelle). On a vu qu'à Toulouse et Toulon on a pris deux belles leçons. Il faudra aller chercher les points.»

Gonzalo Quesada, manager su Stade Français : «C'était pour nous un match très important. Les deux défaites (Toulouse et Toulon) nous ont fait mal. Castres était venu chercher quelque chose. Je suis très satisfait de la maîtrise rien n'a été parfait vu les conditions de jeu mais on a su construire cette victoire et chercher un point de bonus qui était loin d'être évident. On a dominé la première mi-temps mais on aurait du inscrire un essai de plus pour avoir une 2e mi-temps plus facile. Je tiens à souligner le gros match de nos avants. La performance de Sekou Macalou (auteur d'un doublé) ? Je suis très content de son retour. Après une semaine d'entraînement il a déjà ce niveau mais je veux saluer le retour de notre pilier Stéphane Clément, 24e sur la feuille de match avant le forfait de Kakovin. »

Yoann Maestri, 2e ligne du Stade Français : « C'est une victoire très importante. Elle n'en est que plus appréciable avec le bonus. Ce fut une rude bataille et on a su construire petit à petit et à la fin ça nous sourit. C'est juste parfait. Les deux défaites (Toulouse, Toulon) nous ont fait mal bien sûr mais on avait un socle positif pour rebondir. On a trois gros déplacements on le sait. Il va falloir bien récupérer car les matchs vont arriver très vite et ils seront importants pour nos espoirs de qualification. »