Racing 92-La Rochelle reprogrammé pour laisser la place au clasico OM-PSG sur Canal+

La reprogrammation du choc entre le Racing 92 et La Rochelle dimanche à 14h15 pour laisser la place le soir à la diffusion sur Canal+ du clasico OM-PSG n’entraîne pas de levée de boucliers dans le monde du rugby.

 Le choc entre le Racing et La Rochelle, qui devait être diffusé dimanche 7 février à 21 h 05, sera retransmis à 14h15.
Le choc entre le Racing et La Rochelle, qui devait être diffusé dimanche 7 février à 21 h 05, sera retransmis à 14h15. AFP/Pascal Guyot
Ligue 1 Uber Eats

Le rugby n'est pas le foot. Et un duel au sommet entre le Racing 92 et La Rochelle ne boxe pas dans la même catégorie qu'un clasico OM - PSG. Quand Maxime Saada, le président du directoire de Canal+, a annoncé ce mercredi soir que le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG serait codiffusé, avec Téléfoot, par sa chaîne dimanche 7 février au soir, il a pris tout le petit monde du rugby de court.

La Ligue nationale a donc reprogrammé à la hâte le choc du Top 14, entre le Racing et La Rochelle, qui devait être diffusé sur la chaîne cryptée à 21 h 05. Ce match en retard est donc finalement fixé à 14 h 15 ce dimanche. La LNR ne fera pas de vagues. Pas de polémique. Et même si Canal+ récupère les droits télé de la Ligue 1 et la diffuse le dimanche soir, perdre cette fenêtre d'exposition n'est pas jugé dommageable par la LNR.

«Nous ne sommes pas n°1»

Les clubs du Top 14 seraient d'ailleurs plutôt ravis de laisser une case horaire qui est problématique pour eux en dehors des huis clos. Le public est toujours moins nombreux, et moins familial, à ce moment-là. « Cela fait de bonnes audiences à la télé, mais on préfère effectivement jouer le vendredi soir ou le samedi après-midi », explique Patrick Serrière, le directeur général du Racing 92.

Comment le club francilien a-t-il accueilli ce changement de créneau imposé par Canal+ ? « Sportivement, il n'y a aucun souci, ajoute Serrière. Nous sommes prévenus suffisamment tôt. Après, si on analyse et que l'on voit un peu les réactions, c'est différent. Des gens sur les réseaux sociaux disent que le rugby sert de bouche-trou. Je dirais plutôt que nous sommes une variable d'ajustement. Après tout, c'est normal, nous ne sommes pas n°1. Nous n'allons pas nous vexer. »

La rencontre entre Castres et Bayonne a également été déplacée, à dimanche (18 heures). Dans les autres matchs en retard, Clermont reçoit Lyon ce vendredi (20 h 45) et Montpellier accueille le Stade Français ce samedi (21 heures).