Info Le ParisienSportsRugby

Coupe du monde de rugby : 10 matchs au Stade de France en 2023

A l’occasion de la Coupe du monde organisée en France, l’enceinte de Saint-Denis accueillera notamment le match d’ouverture, les deux demi-finales et la finale.

 Antoine Dupont, le demi de mêlée du XV de France, pourrait disputer la finale de la Coupe du monde 2023 au Stade de France.
Antoine Dupont, le demi de mêlée du XV de France, pourrait disputer la finale de la Coupe du monde 2023 au Stade de France. LP/Olivier Corsan

Les organisateurs de la Coupe du monde de rugby 2023 qui aura lieu en France du 8 septembre au 21 octobre ont levé un coin du voile sur les rencontres à venir. A l'occasion de l'arrivée ce lundi du train du Mondial à Saint-Denis — baptisé We Love 2023 Tour —, le Stade de France est consacré comme « le théâtre majeur » de la compétition.

D'après nos informations, l'enceinte dyonisienne accueillera au total dix rencontres dont le match d'ouverture avec le XV de France mais également deux quarts de finale, les deux demi-finales et bien sûr la finale. Avec l'Orange Vélodrome de Marseille qui recevra les deux autres quarts comme nous l'avait indiqué le comité d'organisation, les supporters en savent désormais un peu plus.

« Avec dix matchs organisés en son sein, le Stade de France sera à coup sûr le cœur battant de cette extraordinaire compétition », se félicite Alexandra Boutelier, la directrice générale du consortium Stade de France.

La billetterie démarrera en mars prochain

Ce sont donc au total 800 000 spectateurs qui devraient fréquenter le stade qui avait déjà connu un premier Mondial de rugby en 2007. Dix rencontres, c'est trois de plus que les sept programmées cette année-là à Saint-Denis. Mais, à l'époque, la mise à disposition du Parc des Princes pour cinq matchs avait permis de gâter le public parisien avec un total de douze matchs. Cette fois, pas de Parc dont le PSG a désormais l'exclusivité.

Outre le SDF et le Vélodrome, les enceintes du Parc OL à Lyon-Décines, les stades Pierre-Mauroy à Lille, Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne, l'Allianz Riviera à Nice, le stade Atlantique à Bordeaux ainsi que la Beaujoire à Nantes et le Stadium à Toulouse complètent le dispositif.

Initialement prévu le 29 novembre prochain, le tirage au sort des poules a été décalé au 14 décembre au Palais Brongniart à Paris pour prendre en compte les derniers matchs internationaux disputés jusqu'au 5 décembre et les classements des nations, importants pour déterminer les têtes de série et la composition des chapeaux. La billetterie pour cet événement qui intervient un an avant les Jeux olympiques de Paris 2024 devrait être lancée en mars prochain.