AbonnésSportsRugby

Accident ou suicide, pas de certitudes sur la mort de Christophe Dominici

Le témoin clé du drame a été entendu jeudi, mais son audition n’a pas permis de répondre à toutes les interrogations qui se posent autour du décès de l’ancien joueur du XV de France.

 C’est le long de l’avenue de la Grille-d’Honneur, à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), que Christophe Dominici est passé par-dessus le parapet, pour des raisons qu’on ignore encore, et a chuté.
C’est le long de l’avenue de la Grille-d’Honneur, à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), que Christophe Dominici est passé par-dessus le parapet, pour des raisons qu’on ignore encore, et a chuté. LP/P.D.S.

La disparition tragique de Christophe Dominici restera peut-être un mystère. Jusqu'à présent, l'enquête ouverte après le décès du rugbyman, mort après une chute d'une dizaine de mètres de haut à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) ce mardi, ne permet pas de conclure au suicide ou à l'accident.

Entendu ce jeudi par les enquêteurs, le témoin clé du drame, un cycliste, a décrit une chute difficile à interpréter. Mardi après-midi, cet homme s'apprêtait à entrer dans le parc de Saint-Cloud par la grande grille quand il a aperçu Christophe Dominici sur le trottoir de l'avenue de la Grille-d'Honneur.

Le rugbyman descendait l'artère pentue quand soudainement, il a basculé sur le côté droit, passant ainsi par-dessus le parapet de béton bordant l'avenue. Le témoin décrit un homme tombant « de toute sa hauteur ». Il ne l'a pas vu enjamber le parapet ou monter dessus pour se laisser choir.

Les analyses toxicologiques pourraient apporter des éléments de compréhension. Mais ce n'est pas acquis. L'éventuelle absorption de substances psychotropes permettra peut-être de déduire qu'il a pu perdre l'équilibre ou qu'il était dépressif. Mais de là à conclure à un désir d'en finir… En tout cas, sa veuve rejette fermement la thèse du suicide. Elle l'a dit et redit aux enquêteurs.

Personne ne l'a poussé dans le vide

Les conclusions de l'autopsie, transmises au parquet ce jeudi, « écartent l'intervention d'un tiers ». Autrement dit, Christophe Dominici n'a subi aucune violence avant le drame. Il est certain que personne ne l'a poussé dans le vide.

Mardi après-midi, l'ancien joueur du Stade Français avait quitté son appartement de Boulogne-Billancourt pour une balade. Son épouse s'est inquiétée de ne pas le voir revenir au bout de deux heures et l'a cherché du côté du parc de Saint-Cloud.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Le couple faisait construire une maison près du domaine. Quand elle est passée avenue de la Grille-d'Honneur, le corps de son mari gisait dix mètres plus bas, au pied d'un bâtiment désaffecté de la caserne Sully. Christophe Dominici est mort sur le coup.